307 histoires érotiques et porno fantasmes récits coquins gratuits ont été publiés pour vous !

- Anonyme - 8790 Vues

Après-midi à la plage

Nous sommes en été, dans un village du Var, en bordure de mer, dans une maison de location, proche de celle de mon frère Eric et de sa femme, pour un mois de vacances.

Ma femme, Pat, 35ans, une jolie vraie blonde aux cheveux très longs droits, aux yeux bleus, assez grande 172 cms, pour 60 kilos, de beaux seins en poires lourds mais fermes, un TP de 95C en fait., est partie ce matin faire des emplettes pour y acheter des maillots de bains et autres vêtements d’été.
Pour ma part je profite du soleil matinal pour m’étendre en maillot de bains et lire le journal local.
A son retour, elle me dit avoir trouvé son bonheur mais se refuse à me montrer les maillots me disant que j’aurai une surprise au bord de l’eau.

Après un petit repas, vers 13h00 nous décidons de profiter de la mer, Pat monte dans la chambre et revient vêtue d’un mini robe en strech très courte et d’une paire de tong.
Son sac de plage sous le bras et ses ray ban au bout du nez, nous allons vers la voiture quand je vois Eric arriver.
– Salut vous deux, que faites vous ?
– C’est que nous allions à la plage, vers H……, profiter de la mer.
– Non dit il , il ne faut pas aller là, je vous connais une superbe plage, où on y est super tranquille, pas trop de touristes, si vous voulez je vous montre où c’est, de toutes façon je n’avais rien de prévu cet après midi.

Nous voilà tous trois en voiture, arrivant aux abords d’une plage, après un périple dans des chemins, ou effectivement il n’y a personne pour le moment sauf un homme la cinquantaine allongé en string noir sur un rocher plat.
Pat allonge une serviette, pendant que je me mets en maillot; comme à sa demande, un string ficelle très clair, elle adore me voir ainsi.
Mon frère est un peu étonné de me voir porter ce genre de maillot mais ne dit rien.
Pat retire sa robe et dévoile un maillot composé de triangles noué par des ficelles le bas de son maillot se fermant autour du cou par de longues ficelles et lui laissant les fesses entièrement nues, moulant à la perfection sa chatte blonde.
Ensuite elle s’allonge sur la grande serviette.

Voyant cela, je suis stupéfait de voir ma femme s’offrir aux regards de mon frère, dans un maillot aussi ridiculement minuscule, mais me dit que c’est l’été, la saison de toutes les audaces.
Je regarde Pat, allongée sur le dos, ses seins débordent du tissu fin qui laisse voir l’aréole rose de ses tétons qui ont durcis sous le vent et sûrement suite aux effets qu’elle nous donne.
Son slip, enfin ce triangle moule sa chatte et laisse dépasser quelques poils blonds clairs de chaque cotés du maillot, moi qui pensait qu’elle était passée chez l’esthéticienne, se faire épiler et bien non !
Eric est en short, torse nu et me propose d’aller nous baigner, Pat répond pas pour l’instant alors j’y vais avec lui, une fois dans l’eau, il me dit que j’ai de la chance que ma femme est une superbe plante, je le remercie.

Nous nageons un peu, puis il remonte sur la plage, je décide de rester dans l’eau.
Une fois sur la plage, Pat demande à Eric de lui passer de l’huile, sur le dos, il ne se fait pas prier, moi je peux voir le spectacle car en fait je suis derrière un rocher.
Mon frère est aux côtés de Pat, son short est déformé par une longue bosse que je vois aisément, ma femme allongée sur le ventre, fesses nues striées des deux ficelles du maillot car Eric a ôté celles du soutif pour pouvoir faciliter l’étalement de la crème.
De voir ses mains parcourir le corps de Pat me provoque une solide érection, m’obligeant à quitter mon maillot dans l’eau mais je choisis de rester à l’abri de ce rocher.

En fait c’est la première fois que je vois cela, ma femme se faire toucher par un autre, elle est apparemment très consciente et docile quand mon frère lui passe de la crème sur ses fesses et même dans son sillon, ensuite elle se retourne et apparaît seins nus arrogants et tendus à mort, je vois de ma place ses tétons saillants.
Il l’enduit à nouveaux et prend soins de biens masser ses seins et soudain sa main plonge sous le triangle massant la chatte de ma femme.
Elle a les yeux fermés, m’ ayant complètement oublié et aussi le type qui était sur le rocher, car moi j’aperçois celui ci son string baissé en train de se caresser directement en regardant le spectacle, il bande assez fort.

Tout s’enchaîna très vite par la suite, Pat baissa le short d’Eric et prit sa verge très longue et dure en bouche et commença une succion digne d’une actrice de film porno, puis appliqua un peu d’huile à bronzer sur la cette queue et lui demanda de la prendre.
Eric écarta son maillot et je vis sa queue envahir la chatte blonde de ma femme qui gémissait.
Le voyeur était à présent entièrement nu, debout sa queue à la main et se masturbait comme un fou.

J’ai alors décidé de les rejoindre, nu bandant, une fois à leurs côtés, mon frère me dit, quelle salope, elle est chaude ta femme, une petite pute, elle est serrée, un régal de la baiser, Pat me saisit alors la cheville et me dit de m’approcher d’elle, je lui tends ma queue tendue qu’elle engloutie, sa langue est agile, elle est super excitée, moi aussi de voir mon frère entrer et sortir de la chatte de ma femme, la bourrant comme une salope.
Ce spectacle me plaisait tellement que je ne fus pas long à jouir en longs jets dans la bouche de Pat pendant que mon frère inondait son ventre sous des gémissements.
Ma femme prit son pied comme une folle.

Ensuite tentant de reprendre nos esprits, nous avons vu notre voyeur ranger ses affaires, puis en partant, il est passé très proche de nous et nous a dit merci pour ce spectacle, vous êtes très sexy
Nous sommes restés encore deux heures à profiter du soleil, puis sommes rentrés pour débuter des vacances les plus folles.

Vous aimez cette histoire laissez un commentaire pour son auteur ci-dessous, merci.

.......

A propos de l'auteur :

En famille / Hétéro

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrire le résultat de l\'opération dans la case * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.