307 histoires érotiques et porno fantasmes récits coquins gratuits ont été publiés pour vous !

- Anonyme - 1043 Vues

Avant le mariage

Bonjour à tous, je m’appelle Laura. Je viens d’avoir 24 ans. Aujourd’hui, je fête à la fois mon anniversaire, et mon enterrement de vie de jeune fille. J’ai prévu une fête avec mes copines qui s’occupent de tout, et mes deux cousins.

Quand j’étais petite, je craquais complètement sur Jean-Marie (JM). Depuis, Julien, son frère l’a rattrapé… Ils sont aussi mignons l’un que l’autre. Ils se préparent pour la soirée, alors que moi, je ne sais toujours pas ce que mes copines ont prévu de me faire porter.

  Çasonne à la porte. Ce sont elles. Elles m’entrainent dans la salle de bain, et sortent une minuscule robe noire d’un sac.

– Vous n’allez pas me faire porter ça ?
– Mais si. T’as vu comme t’es roulée? Et tu mets toujours des pantalons !! Ce soir, on te déguise en fille…

J’enfile la robe, et jette un coup d’œil dans la glace. C’est vrai qu’elle me va bien. Elle souligne ma taille fine, et rehausse ma forte poitrine (95D). Finalement, un verre ou deux, et je devrai me sentir complètement à l’aise.

Nous avons dîner dans un petit restaurant, et nous allons maintenant en boîte. La musique m’entraine, et je vais danser. Je me déchaine, j’allume des mecs toute la soirée, mais je ne fais rien de plus. Je vois mes cousins me dévisager, ça, pour sûr, ils ne m’ont jamais vu comme ça ! Je les rejoins à la table, et m’assois sur les genoux de JM. Je remue beaucoup des fesses, et je finis par sentir une bosse dans son pantalon. Je me glisse entre lui et Julien. Je les prends par le cou.

– Si vous saviez combien de fois j’ai rêvé de faire l’amour avec vous deux…

Je n’en reviens pas d’avoir osé leur dire…Je retourne danser, presque en m’enfuyant. Malheureusement, enfin, si on veut, la période des slows arrive. JM se lève, m’attrape la main, et m’emmène sur la piste.

– Alors, cousine, tu ne peux pas me refuser cette danse.
– Je ne comptais pas refuser…

Je sens ses grands bras m’entourer la taille, et me coller à lui. Son souffle chaud me chatouille le cou. Je me serre un peu plus contre lui… D’une main, il me caresse tendrement le dos… Je frissonne… L’autre main descend sur mes fesses… Je gémis…

– Attend, on n’est pas seul, mes copines pourraient nous voir, et je ne suis pas sûre qu’elles comprendraient.

– Tu ne perds rien pour attendre…
– Des promesses, toujours des promesses !

La soirée passe à toute vitesse, et touche à sa fin. Mes cousins et moi devons rentrer. Nous avons 30km de petite route… JM prend le volant, je monte à côté, et Julien s’installe derrière moi. Nous discutons un peu de la soirée, mais tout à coup, JM dit à son frère :

– Alors, Julien, on lui fait notre petite surprise ?
– Vu ce qu’elle nous a dit pendant la soirée, on n’a pas à hésiter !

J’avale ma salive. Je meurs d’envie qu’il me fasse une surprise, mais est-ce qu’ils plaisantent? Je vais les laisser faire, et je verrai bien.

– Cousine, pour notre surprise, il faut un coin sympa, et éloigné.
– Ok, prends à droite là, et prends le chemin. Il arrive à une clairière. A cette heure là, il n’y aura personne.

JM se concentre pour éviter les trous, mais Julien s’est détaché. Il déboucle ma ceinture de sécurité.

– Tu seras plus à l’aise, comme ça.

Sa main remonte le long de mon bras. Un long frisson me parcours le corps… Je ferme les yeux, et savoure ce moment. Son autre main se pose directement dans mon cou. Il frôle mes épaules… Ma respiration s’accélère… Nous arrivons à la clairière.

JM gare la voiture, nous regarde un moment. Il glisse sa main sur ma jambe… Ma robe ne va pas me protéger de grand chose… Un regard entre eux, et ils s’arrêtent.

– Pourquoi vous arrêtez ?
– Descend, on sera mieux là-bas.

J’obéis. Julien sort une couverture du coffre. Ils avaient prévu ça avant même que je leur parle dans la boîte ! Il l’étale par terre, et se déshabillent tous les deux. Ils ne gardent que leur caleçons. Je les fais assoir. Doucement, je fais glisser une brettelle de ma robe, puis l’autre. Je la fais descendre le long de ma poitrine, et la laisse tomber à terre. Je les observe… Ils bandent… Je vais m’assoir entre eux. J’embrasse Julien, et lui caresse le torse… Il se laisse aller sur le dos, alors que ma main se promène sur son corps musclé…

JM m’embrasse dans le dos, me caresse les cuisses, le ventre… Je ne résisterai pas longtemps… Il me dégrafe le soutien-gorge, et libère mes seins. Julien me repousse et me fait allonger… Ils ne me touchent plus, mais me regardent…Enfin, ils posent leur mains sur moi…Ils parcourent mon corps, en contournant mes seins… Chaque caresse est un supplice… L’un d’eux me frôle un sein… Je ne peux retenir un petit cri étouffé par un baiser… Leurs doigts s’attardent maintenant sur mes tétons. Ils sont très durs, j’ai les seins tendus à l’extrême.D’un commun accord, JM laisse mes seins aux soins de son frère, et descend plus bas.Il me caresse les jambes, en évitant mon centre du plaisir…

Julien est passé à la vitesse supérieure, et m’embrasse les épaules… Je sens son souffle… Il me pétrit un sein pendant que sa bouche se referme sur l’autre… Je cris… Je sens JM qui m’enlève mon string…Je soulève mon bassin pour l’aider… Puis il reprend ses caresses, toujours très lentes, trop lentes ! Il approche de ma chatte… Ses doigts s’attardent dans mes poils, me chatouillent… C’est un délicieux supplice…

Je relève julien, l’embrasse fougueusement. Je me dégage de leur emprise, et les retournent sur le dos. J’enlève le caleçon de Julien… Je découvre enfin son sexe… Comme il bande! Je le frôle… Il tressaute… C’est merveilleux… Je me penche sur JM, et fais de même avec lui… Mes cheveux glissent sur son torse… Il a une bite splendide.. Je passe doucement ma langue le long de sa verge…Il gémit… J’en oublie Julien et me concentre sur le plaisir de JM. Je le prends complètement en bouche… Je le suce… C’est trop bon, je la sens encore grossir, comme si c’était possible…

– Comment fais-tu ? me crie t’il. C’est trop bon… Doucement, sinon, je ne vais pas tenir…

Je ralentit, et jette un œil sur Julien. Quelle vue superbe! Il est là, nous regarde, et se branle… Qu’est-ce que ça m’excite, un mec qui se branle! Je me penche sur lui, et l’embouche.. Il me prend par les cheveux, et m’imprime son rythme… JM s’éloigne, mais pas pour longtemps… Je sens ses mains me caresser les fesses, la chatte…

– Elle est trempée, ça va être un régal.

Sa bouche se colle à ma pacholle dégoulinante. Sa langue me fouille, elle trouve mon clitoris bandé… Je crie… Je lâche Julien, descend, et m’empale directement sur la queue dressée de JM… Je bouge, nous gémissons à l’unisson… Mais Julien est là…

– Cousin, ne nous regarde pas, vient, il reste une place…
– T’es sure ? Je ne veux pas te faire de mal…
– Soit pas bête, c’est pas la première fois…

Il se place derrière moi, et frotte sa bite à l’entrée de ma rondelle.. Elle est toute lubrifiée par ma mouille… Il présente son gland, pousse, rentre, et pousse toujours plus fort… Je suis prise en étau, c’est trop bon… Je crie, ils ressortent tout les deux, et dans une même poussée, me perforent… Ils bougent de plus en plus vite… Je vais jouir… Nos respirations s’accélèrent, mon corps tressaute, et dans un sursaut, je sombre… Mais mes cousins n’ont pas fini.

– Je veux que vous finissiez dans ma bouche…

Je m’agenouille devant eux…Les prends en bouche à tour de rôle… Je sens JM qui n’en peut plus..Je le suce vite, l’aspire… Et dans un cri, je reçois une giclée de foutre au fond de la gorge… J’avale tout, je le nettoie… Julien se branle, comme un fou… Tout à coup, il s’approche de moi…

– Tiens, ça vient…

J’en ai partout, mais je suis la plus heureuse des femmes….

.......

A propos de l'auteur :

En famille

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrire le résultat de l\'opération dans la case * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.