313 histoires érotiques et pornographiques fantasmes récits coquins gratuits ont été publiés pour vous !

Categorie / Fantasmes

  • - Sabrina.k - 533 Vues

    Lexie découvre le club SM lors de sa première séance

    Je suis une femme mariée, toujours les mêmes choses, une maison toujours presque bien entretenu, le réfrigérateur plein, les factures payées, un mari, des enfants, une vie tout ce qu’il a de plus banale. Je fais parti de celle qui se pose toujours énormément de questions, et qui arrive pas a se donner des réponses.

    Un jour je passe devant un club , un club pas comme les autres c’est un club SM, ça fait longtemps que je pense à y entrer, sans jamais oser, et ce jour là, je décide de prendre mon courage et de faire face. Je pousse la porte, j’entre, un homme m’accueille et me conduit sans un mot dans une petite pièce, il me demande de m’asseoir et d’attendre.

    Je suis très nerveuse, je reste assise pendant un long moment à attendre et à me demander pourquoi personne se décide à venir me voir, quand soudain la porte s’ouvre, un homme d’une quarantaines d’années entre, il est habillé d’un jeans bleu et d’un t-shirt noir, ces cheveux sont très foncés et pas très court, c’est un bel homme très séduisant, dans sa main il tient une sorte de bloc note et un stylo, comme si j’allais passer un entretien, c’est plutôt intimidant.

    – Bonjour, je suis Maître Nathan, je vais vous posez quelques questions, comment vous appelez vous?

    – Je m’appelle Lexie.

    – Vous aimez le bondage ?

    – Heu, je ne sais pas.

    – La fessée, la cravache, la flagellation ?

    – Je ne sais pas………….

    Lire voir la suite de l'histoire porno
  • - Sabrina.k - 864 Vues

    Monsieur Henry

    Quand j’étais petite j’avais le rêve que toute les filles ont, de trouver le prince charmant et qu’il serait à tout jamais a moi.

    Je vie seule dans un immeuble de trois appartements. Sur l’étage du haut vit un jeune couple que je ne vois jamais, sur celui du milieu un y a moi, et à celui du bas y a un monsieur la cinquantaine, qui doit vivre seul car je ne vois jamais personne chez lui, c’est Mr Henry.

    J’ai une amie depuis mon plus jeune âge, qui vient régulièrement chez moi, on fait des soirées soit dehors, soit dans mon appartement.

    Des amies comme nous deux il y en a pas beaucoup. Je viens d’avoir trente ans, je suis brune au yeux vert, les cheveux en coupe carré. Je ne suis pas mince, mais pas grosse non plus, on va dire que j’ai quelques kilos en trop, mais ça ne me dérange pas.

    Je m’appelle Élise, et celle qui partage ma vie depuis si longtemps comme amie bien sûr, se prénomme Romane.

    Romane et moi on est pareil, et depuis toujours on aime les hommes beaux, bien fait, pas des athlètes, des hommes normaux, mais beaux, et on fantasme toutes les deux sur les hommes plus mûres, mais pas n’importe lesquels. Les hommes séduisants, grisonnants, ceux qui ne laissent pas indifférent, oui c’est bien ce genre la.

    Nous sommes en plein milieu de l’été, je porte un débardeur bleu et un short en jeans assez court, j’ai été livrée de plein de cartons, le reste de mes affaires qui se trouvaient encore chez mes parents.

    Je commence à monter avec les cartons, je transpire tellement que je sens la sueur couler de partout, la chaleur se fait vraiment sentir, quand soudain le monsieur de la cinquantaine ouvre sa porte, et me demande poliment si il peut m’aider……..

    Lire voir la suite de l'histoire porno
  • - See You - 1956 Vues

    Le trio pervers devient un quatuor

    Jeudi 19 Août

    Une idée m’est venue le soir, après avoir quitté les filles, j’ai aussitôt appelé Kate pour lui en parler. Elle m’a d’abord dit qu’elle avait aimé cette journée, bien qu’elle est pas trop apprécié qu’il y est eu ce couple, elle préférerait que cela se passe entre nous, sans des personnes étrangères dans l’appartement. Je lui répond que c’était un fantasme de Roxane, qui voulait être exhiber et soumise devant un couple d’âge mûr, c’est pour cela que je l’ai organiser avec ce couple, mais que maintenant ils ne participeront plus, puisque cela ne lui plaît pas.
    Je lui rappelle qu’elle m’avait parlé avec Roxane d’une copine à elle exclusivement lesbienne, je lui demande si elle pourrait participer avec nous, bien sur que si elles sont toutes d’accord, je ne la toucherai pas. Elle me répond que cette copine sera partante dans ces conditions, et qu’elle préfère cette copine qui s’appelle Mandy, à ce couple, elles ont l’habitude de faire des coquineries toutes les trois ensemble, Mandy servant souvent de photographe.
    Je lui explique mon idée pour le lendemain, elles devront se rendre toutes les trois au parc ou nous avons nos habitudes, et m’attendre à l’endroit ou l’on a rencontré le couple. Elle devront porter une tenue sexy qui devra ressembler le plus possible aux tenues des écolières japonaises, ou du moins dans le même esprit. Je lui demande aussi si elle a chez elle, quelques accessoires dont je vais avoir besoin, j’apporterai le reste, finalement elle a presque tout ce qu’il faut, bien sur pour ces accessoires, elle ne devra pas en parler aux deux autres filles. Quelques temps plus tard je reçois un SMS de Kate me confirmant que Mandy est partante pour cette aventures.
    Donc le lendemain à l’heure convenu je me rend au parc, les filles m’attendent sur un banc comme prévu. Elles portes toutes des chaussures noires plates, avec des soquettes noires, une mini jupe noire, plus ou moins plissée suivant les filles, et un chemisier blanc qui laisse apercevoir leur tétons, car elles ne portent pas de soutien gorge, les petites coquines. Je ne leur avais pas demandé de ne pas mettre de soutien gorge, elles ont du décider cela entre elles. Je m’approche, Kate fait les présentations pour Mandy, c’est une fille ravissante, qui ressemble beaucoup au deux autres, blonde, menu, dix neuf ans d’après ce qu’elles m’avaient dit, mais qui fait très jeune, vraiment gamine, avec des yeux marrons clair très coquins, mais elle aime que les femmes, et si elle participe parfois aux coquineries des deux autres filles avec le mec de Kate, elle ne se laisse pas toucher par lui.
    Je leurs explique qu’aujourd’hui je serai leur professeur, et elles mes élèves, d’où leur tenue du jour, cela va être l’école des petites salopes, avec des travaux pratiques, bien sur pour Mandy se sera exclusivement lesbien, pour les deux autres se sera bi. Je vais aussi les filmer et les photographier quand se sera exclusivement entre lesbiennes, quand je participerai aux jeux bi, ce sera Mandy qui nous photographiera ou filmera…………….

    Lire voir la suite de l'histoire porno
  • - See You - 2020 Vues

    Le trio pervers fait la connaissance d’un couple libertin

    Jeudi 18 Août

    Le lendemain matin les filles me contactent, elles ont envie de passer l’après midi avec moi, je leur donne rendez vous dans un parc public de la ville. Je précise que Roxane devra être habillé très sexy comme la veille, avec une jupe super courte. A l’heure convenue je me rend dans ce parc, j’ai avec moi un sac dans lequel j’ai mis quelques accessoires pour faire une surprise à Roxane. Comme la veille il fait très beau et chaud, il y a un peu de monde dans le parc, surtout des couples sans enfants, et quelques bandes de copains et copines, c’est parfait pour ce que j’ai en tête, les filles m’attendent à l’endroit convenu. Roxane se jette à mon cou, et veux m’embrasser sur la bouche, j’ai du mal à calmer son ardeur :

    – Chut pas sur la bouche en public !

    Je lui donne un bisous sage sur la joue, ainsi qu’à Kate.

    – Roxane tu m’as l’air bien excité déjà !

    – Oh oui Monsieur, j’ai hâte de m’amuser avec vous, il y a quoi dans votre sac ?

    – Tu le verras tout à l’heure quand on sera à l’appartement, des petites surprises pour toi, pour bien s’amuser tous les trois !

    – Je vois que tu as suivi mes consignes, et que tu porte une jupe encore plus courte qu’hier, c’est très bien, plus court c’est pas possible, elle est parfaite, tout comme toi ma délicieuse petite salope !

    Roxane à ces mots ne se tien plus, elle frétille littéralement, vraiment elle est déjà très excitée, cela promet. Je les conduis dans un coin du parc ou il n’y a pas d’enfant, et pas trop de monde, il y a des bancs de libre, dont plusieurs qui se font face, je dis à Roxane de s’installer sur un banc, moi et Kate on s’installe sur un autre en face, légèrement décalé, on laisse le banc en face d’elle libre. Je prends mon téléphone et j’envoie un texto à Roxane :

    Lire voir la suite de l'histoire porno
  • - See You - 10504 Vues

    En covoiturage avec le père de ma meilleure amie

    J’ai entretenu une correspondance érotique, et je dirais même extrêmement cochonne, avec une jeune femme, pendant quelque temps, elle m’a inspiré une histoire, et à notre grand regret à tous les deux, elle a mis fin à cette correspondance à cause de son copain, qui la voyait plutôt d’un mauvais œil.
    Nous ne faisions rien de mal, pourtant, nous nous excitions mutuellement, et nous fantasmions ensemble, il y a pas de mal à se faire du bien, et à en faire aux autres, tout ceci était purement virtuel…
    Après quelques mois sans nouvelles d’elle, j’ai reçu ce mail, que je vous fais partager, j’ai juste rectifié l’orthographe, très peu, cette fille écrit très bien, et aussi la tournure de quelques phrases, et l’ajout de quelques précisions.
    Le voici, je vous laisse déguster sa prose, j’ignore si son récit est véridique, ou fantasmé….
    Mais connaissant la personne, je crois vraiment que c’est une histoire vrai.

    Mon cher See You, que le goût de votre bite me manque!
    Ainsi que votre poigne si ferme sur ma tête, pendant que je vous pompais profondément, mes lèvres et mon nez pressés contre vos poils, votre peau… cette odeur qui m’enivrait.
    Déjà que je pense à vous quotidiennement, que chaque homme mûr que je croise fait palpiter ma chatte, et me donne envie d’écarter mes cuisses immédiatement, mais depuis que vous avez écrit votre histoire, que je vous ai inspiré, celle de la nièce obsédée du sexe et de son vieux tonton, c’est encore pire !
    Je dois bien reconnaître que de tous vos écrits, c’est celui ci qui est mon préféré, cette nièce me correspond tellement, et j’ai tellement envie de vous!
    Il m’a tellement excitée, que j’ai commis une folie ce week-end.

    Ma plus ancienne amie, une copine depuis la maternelle, fêtait son anniversaire en petit comité. Juste la famille et les amis les plus proches. Comme son père n’habite pas loin de chez moi, nous avions décidé de faire la route ensemble, histoire de partager le volant, à défaut des frais, qu’il tenait à prendre en charge intégralement.
    Il n’avait pas non plus voulu mettre d’annonce de covoiturage, prétextant qu’il ne voulait pas s’imposer un horaire d’arrivée. Quand je lui ai dit qu’il aurait pu compter large, j’ai bien vu que ce n’était qu’un simple prétexte, mais je me suis dit qu’il avait juste envie d’être tranquille……….

    Lire voir la suite de l'histoire porno
  • - lamaline - 5428 Vues

    Initiation d’une jolie femme trop sage

    Initiation d’une jolie femme trop sage.

    … La belle est brune, ses cheveux sont détachés sur le large décolleté de son dos qui laisse deviner la naissance de ses divines fesses. La robe noire moule délicieusement ces petites rondeurs tellement charmantes et provocantes.
    Ils ont dansé sur la piste, dans une chaude ambiance de liberté, la musique est bonne, les danseurs ouverts et aimables.
    Quelques frôlements de fesses, de mains, dans le dos, une autre qui s’égare discrètement sous la robe courte, quelques effleurements sur la pointe des seins, quelque échanges de regard appuyés avec un homme, une femme, un couple. Une amoureuse complicité les réunie, c’est comme être intime au milieu des autres, sentiments mêlés de tendresse, d’amour, d’érotisme, de découvertes, de jeux d’adultes. Une sorte de réactualisation de notre enfant intérieur, élevé au niveau de notre adulte actuel, élever cette part intérieur en gardant toutes ces qualités antérieurs et l’attrait du […]

    Lire voir la suite de l'histoire porno
  • - CindyD - 3471 Vues

    Trouve un travail ! (Partie1)

    Il fait chaud aujourd’hui, c’est les vacances et mes amies sont toute partie loin d’ici. Mais pas moi.
    Pourquoi ? Parce que mes parents ont décidé de se la jouer « Parents moralisateur ».- Tu a 19ans maintenant. Si tu veux des vacances tu n’a qu’a travailler et te les payer toi-même.
    Voilà la réponse que j’ai obtenue quand j’ai demandé de l’argent pour suivre mes amies qui partait 15 jours en Espagne.Je me retrouve donc bloqué à la maison, seule. Les journées se suivent et se ressemblent. Je me lève à midi, la maison est vide, mes parents sont au travail. Je déjeune devant la tv puis je vais prendre une douche. Ensuite c’est bronzette et piscine. Ensuite les parents rentrent, me demande au diner ce que j’ai fait de ma journée, si j’ai cherché du travail, me font la moral et je fini la soirée enfermer dans ma chambre après […]

    Lire voir la suite de l'histoire porno
  • MA DÉCOUVERTE DU CANDAULISME.
    JE N’AURAI JAMAIS CRU QUE MA FEMME SOIT SI CHAUDE.

    Je dédie cette histoire à un couple d’amis, mais je ne vous dirai pas quelle est la part de vérité et d’enjolivement de ce texte.

    Première partie. Elle avoue m’avoir trompée.

    Je suis un homme d’un caractère assez jaloux, mais le problème c’est que dans mes fantasmes, il revient souvent celui ou j’épie ma femme en train de faire l’amour avec un homme bien foutu. Bizarre, non ???

    Ma femme s’appelle Sophie, 40 ans, blonde, cheveux coupés au carré avec des yeux noisette claire qui tire un peu sur le vert, bien foutue et qui prend énormément soin d’elle. Elle a encore un corps superbe après ses maternités. Une belle poitrine encore ferme ni trop menue ni trop lourde avec ses aréoles bien roses au centre desquelles pointent de petits tétons.

    Je vais vous conter maintenant ce qui c’est passé cette été.
    Nous […]

    Lire voir la suite de l'histoire porno
  • MA DÉCOUVERTE DU CANDAULISME. 2ème partie
    JE N’AURAI JAMAIS CRU QUE MA FEMME SOIT SI CHAUDE.

    Je dédie cette histoire à un couple d’amis, mais je ne vous dirai pas quelle est la part de vérité et d’enjolivement de ce texte.

    Deuxième partie.
    Pour me venger et l’humilier, je veux qu’elle me trompe devant mes yeux. Mais le pire, c’est qu’elle aime ça.

    Damien
    Nous sommes rentré de vacances mais Sophie est bizarre, elle est resté muette pendant pratiquement toute la route alors qu’à l’ordinaire, c’est une vrai pipelette.
    Elle m’a dit inviter Antoine ce soir, pourquoi pas ? Je lui demanderai de me raconter les conquêtes qu’il a eues pendant nos vacances.
    Il y a une drôle d’ambiance pendant le dîner, dès que leurs regards se croisent, ils tournent la tête.
    Au café, Sophie me dit qu’elle a quelque chose à m’avouer.
    -Damien, j’espère que tu vas me pardonner, je ne sais pas ce qui m’a prise pendant ces […]

    Lire voir la suite de l'histoire porno
  • - Ikusi11 - 4102 Vues

    Dans une boite…

    Elle essais d’interpeller l’homme derrière le comptoir du bar, mais sa petite taille et le bruit que font les gens au tour la rende invisible. Elle monte sur un tabouret qu’un client vient de quitter.Assise, sa merveilleuse bobine de belle brune au yeux vert profond, dépasse à peine du bar.
    Elle a beau levé les bras le barman n’a toujours pas capté sa présence. C’est désespérant. Sa courte robe noire lui colle à la peau. Elle se sent sexy elle a choisit ce vêtement car il met parfaitement sa grosse paire tombante en valeur. Un décolleté vertigineux parce que ce soir, elle à faim de queues.
    L’absence de sous vêtements ne l’arrête pas. Elle grimpe à genoux sur le haut tabouret, les mains posés sur le bar. Le bas de sa robe remonte d’un coup dévoilant un bon tiers de fesses et une belle chatte de jeunette moite et épilé.
    Marion s’en tamponne […]

    Lire voir la suite de l'histoire porno
  • La nièce de ma femme a 27 ans, je ne l’ai pas vu depuis huit ans, celle ci reprend contact avec moi par mails , je découvre que celle ci est devenue une sacrée coquine obsédée par l’idée de baiser avec son oncle.
    Laura est ma nièce par alliance, c’est la fille du frère de ma femme. Nous nous sommes perdu de vue depuis environ huit ans, chacun étant parti habiter à un bout de la France. Elle a maintenant vingt sept ans et moi trente de plus. Elle a le même âge que ma fille, et quand elles étaient petites et même adolescentes, elles étaient inséparables.
    Plusieurs fois elle a passé ses vacances avec nous au camping. Il y a toujours eu une certaine complicité entre nous deux, elle adorait se faire câliner par son tonton.
    A sa majorité elle s’est trouvé un copain, et elle est parti vivre avec lui dans l’est de la France, et quelques temps après, c’est nous qui somment partis vivre dans le sud ouest. Nous nous sommes perdu de vue, j’avais de ses nouvelles par ses parents et par mes beaux parents, mais plus de contacts direct entre nous deux.
    J’ai gardé le souvenir d’une adorable petite brunette aux yeux bleus vert, toute menu, paressant beaucoup plus jeune que son âge, à la bouche pulpeuse, et aux formes très agréables à regarder.
    Il y a un an nous nous sommes retrouvés sur un réseau social bien connu, mais on se suivait juste, toujours pas de contact direct entre nous deux. Puis elle a quitter son copain et est revenu habiter provisoirement chez ses parents. C’est à ce moment la que l’on a repris contact sur ce réseau social, et que par la suite on c’est échangé nos adresses mails privées. Au début nous avons parlé de vagues banalités, puis ensuite elle m’a rappelé la complicité que nous avions ensemble quand elle était petite. Elle m’a dit que les câlins de son tonton lui manquait.
    J’ai commencé à lui raconter qu’avec sa tante, depuis environs six ans, il n’y avait pratiquement plus de sexe entre nous deux, que sa tante avait toujours refusé de me faire des fellations, et qu’elle avait jamais voulu essayer la sodomie, et que cela me manquait beaucoup, que j’avais toujours beaucoup d’envies sexuelles, et que j’étais frustré.
    Elle a commencé à me confier, ses fantasmes, ses envies sexuelles. Elle m’a raconté que quand elle était petite fille, elle a fantasmé sur les hommes âgés, voire très âgés, et ce grâce aux dessins animés japonais…

    Lire voir la suite de l'histoire porno
  • - Fulvia41 - 4592 Vues

    L’amour d’une mère l’incroyable découverte

    01 – L’incroyable découverte :
    Adossée à l’huisserie de la porte séparant la cuisine de la salle à manger, Germaine surveillait d’un œil impatient le groupe d’hommes d’affaires qui n’en finissaient pas de dîner. C’étaient les derniers clients ; l’horloge au-dessus du bar indiquait vingt-deux heures trente. Habituellement à cette heure-là, elle se trouvait chez elle, auprès de son fils Julien. Évidemment, elle lui avait téléphoné afin de le prévenir qu’elle rentrerait un peu plus tard, mais le savoir seul à l’appartement la perturbait. Malgré ses seize ans, Julien raisonnait encore comme un enfant ; et cela du fait du décès brutal de son père survenu lors d’un accident de voiture trois ans plus tôt. Ce jour-là, Julien se trouvait endormi sur la banquette arrière de la voiture. Les secours l’avaient transporté, inconscient à l’hôpital. Victime d’un traumatisme crânien, le gamin était resté trois jours dans le coma. A son réveil, […]

    Lire voir la suite de l'histoire porno
  • JE DÉNIAISE LE FILS DE MA MEILLEURE AMIE.
    2ème partie.
    Je veux qu’il me sodomise.

    Résumé de la 1ère partie :
    Je m’appelle Julie, je suis une belle femme qui adore le sexe, surtout avec des jeunots. J’ai dépucelé Claude, le fils de ma meilleure amie.
    Claude est d’une timidité maladive mais c’est un diamant brut de 17 ans avec une queue impressionnante.
    Je lui ai fais découvrir ce qu’était le corps d’une femme et il m’a comblée avec sa queue d’âne.
    Je lui ai promis de revenir ce soir pour qu’il me fasse subir un autre plaisir que peuvent connaître aussi-bien les hommes que les femmes.
    Mais vu ses proportions peu communes, il va falloir que je me prépare sinon je vais déguster.

    Le soir est enfin venu, avant de rejoindre Claude dans sa chambre, Je commence par une séance aux toilettes pour un petit lavement, il faut que je fasse de la place pour sa queue, c’est […]

    Lire voir la suite de l'histoire porno
  • - See You - 8702 Vues

    Emy soumise à son vieux PDG fait de nouvelles découvertes

    Dans la première partie de l’histoire Emy est contrainte de devenir la soumise et l’objet sexuel de son vieux PDG. Dans cette suite elle va découvrir sa vrai nature, la femme extrêmement coquine, voir très salope cachée en elle, et aussi peut être l’amour.
    Le mardi matin je me réveille en même temps que mon copain.
    J’ai mal dormi, le soir mon copain à voulu me faire l’amour, ça ne c’est pas bien passé du tout.
    J’ai trouvé qu’il s’y prenait très mal avec moi, je n’ai pas réussi à jouir, je lui en ai parlé, il l’a très mal pris, il m’a même accusé d’avoir un amant, ce qui ai pas vraiment faut, vu que mon vieux PDG s’occupe de mon corps, et il s’en occupe même très bien.
    Bien sur je n’ai rien dit à mon copain à son sujet, mais je crois qu’il se doute de quelque chose.
    Heureusement il part au travail bien avant moi, ce qui me laisse le temps de me préparer.
    Je commence par me vider le cul aux wc, il faut que je fasse de la place pour le nouveau jouet imposé par ce vieux vicieux, et aussi pour sa queue qui je n’en doute pas viendra me pénétrer, j’en ai des frissons rien que d’y penser.
    Je sors le Rosebud de mon sac, et me dirige vers la salle de bain, je fais ma toilette, je prends soins de bien mettre du gel lubrifiant sur le bout du Rosebud, je m’accroupis, frotte le gros bout rond sur mon anus, et je force pour le faire entrer, j’ai beaucoup de mal à le faire passer, je me souviens de se que m’a dit le vieux PDG, il faut que je me détende, je respire calmement, je pense à ce que ce vieux croûton m’a fait hier, et miracle il entre.
    Je sens même ma petite chatte serrée devenir humide, je m’amuse à le faire bouger un peu dans mon petit trou, je trouve que la sensation est bonne, j’aime bien.
    Je m’habille sexy et avec un string, comme le vieux me la demandé, et je part pour mon bureau.

    Lire voir la suite de l'histoire porno
  • - Patrick - 3419 Vues

    Le photographe sa femme et moi

    LE PHOTOGRAPHE ET SA FEMME

    Ce texte est le résumé des conversations que j’ai eu avec Adam, ainsi que notre rencontre un peu plus tard. Je corresponds avec plaisir actuellement avec plusieurs de mes lecteurs et lectrices. C’est enrichissant et plaisant. Je suis ouvert à leurs avis et remontrances ou plus certaines fois.

    Bonjour, je vais vous conter une histoire.
    Je me présente, Adam, photographe de métier, et j’adore prendre ma femme en photo.
    Je suis marié à Ève (prénoms d’empreints).
    Nous sommes naturistes et adorons vivre nus dès que cela est possible.
    Nous pouvons y voir de belles femmes et des hommes parfois très, très bien membrés ! Ils ont l’air d’être très heureux avec ces grosses et longues queues qui pendent bien entre leurs jambes.

    J’aime bien aussi regarder des vidéos sur Rabbit Finder et je suis tombé sur un spécimen super. J’adore les vidéos de Patrick mais je ne sais pas si c’est son […]

    Lire voir la suite de l'histoire porno
1 2 3 6