345 histoires érotiques et pornographiques fantasmes récits coquins gratuits ont été publiés pour vous ! 👀

Categorie / Hétéro

  • Si les notables savaient ce que font leurs femmes chéries.

    Ce mois ci c’est à moi d’organiser notre réunion un peu particulière.

    Que je vous mette dans le contexte. On est des femmes de notables ou en vue de la région mordues de sexe un peu de tous les genres, lesbiennes, bi, hétéros et de tous les âges entre 18 et 40 ans.
    De toutes les morphologies aussi, des grandes, petites, super bien roulées ou Madame tout le monde et de tous les milieux. Nous en avons marre des hommes dominateurs et avons décidé de prendre le pouvoir.

    Nous avons commencé nos petites orgies entre nous à quatre mais très vite avec le bouche-à-oreilles nous sommes maintenant une vingtaine de filles mordues de la formule que j’ai mise au point après quelques séances pour pimenter les soirées.
    Chaque mois, nous nous mettons en chasse d’un étalon que nous allons traiter en véritable esclave sexuel pour […]

    Lire voir la suite de l'histoire porno
  • - Anonyme - 661 Vues

    Fessées de printemps

    Je m’appelle Solina, je suis d’origine espagnole, j’ai 21 ans et je vis dans le sud.
    Je suis bi et en couple avec une fille, Agnès depuis 2ans. J’ai beau être follement amoureuse de ma moitié, il lui manque un peu de liberté niveau sexe, je suis donc parfois frustrée…
    Comme dit plus haut je suis bi, il m’arrive donc d’avoir des envies coquines concernant les hommes, rien de bien méchant mais impossible à réaliser vu que ma tendre refuse tout acte avec une tierce personne. Je n’ai eu qu’on seul homme dans ma vie, il y a 3 ans et ça n’a duré qu’un an, c’est dire si mon expérience est limitée !

    Comme tous les ans, au printemps je sors de ma période d’hibernation, je ressors les jupes et les petits hauts décolletés. Je ne suis pas ce qu’on appelle un méga canon mais il paraît que j’ai mon charme ; je fais 1m60, 62kg, je fais un bon 95D, ronde et tout à fait assumée !
    Je vis chez ma tante et son mari, je sais que ma tante accepte moyennement mon orientation sexuelle alors que son mari est plutôt assez open et me fait souvent des réflexions coquines. Il a aussi les yeux parfois plutôt indiscrets.

    Lire voir la suite de l'histoire porno
  • Des vacances très chaudes. Chloé 4. Le hasard fait bien les choses.

    Je suis à l’entreprise de mon oncle, le nez plongé dans ses comptes.
    On frappe à la porte, vu l’heure, ça doit sûrement être le nouvel employé qui vient se présenter.
    -Entrez !
    Je ne lève même pas la tête. Il faut que je finisse ce que je fais sinon je vais perdre le fil et devoir tout reprendre.
    -Asseyez-vous, je suis à vous dans un instant !

    Je l’entends toussoter, se racler la gorge, je relève la tête et découvre en face de moi Maxime…
    -Tiens-tiens, comme on se retrouve………..
    -Euhhh, Mademoiselle…. Bon, je crois que c’est fichu pour moi… Je m’excuse pour le train… Je vais vous laisser…
    -Ehhhh, pas si vite jeune homme… Vous ne croyez pas vous en tirer à si bon compte… Mon oncle m’a dit de vous faire passer un entretien d’embauche. Donc je vais m’y employer, et la 1ère chose […]

    Lire voir la suite de l'histoire porno
  • Des vacances très chaudes. Chloé, sa tante et son mari. Suite.

    Nous passons la nuit à baiser, quand un est trop fatigué, les deux autres se consolent ensemble ou tourmentent le troisième partenaire qui se laisse faire passivement jusqu’à ce que le plaisir reprenne à nouveau possession de son corps.

    Je me réveille au petit matin. Il me faut un peu de temps pour émerger de ma nuit et réaliser ou je me trouve.
    Je suis allongée au centre du lit de ma tante qui a nonchalamment posé son bras sur ma poitrine alors que Paul, son époux dort du sommeil du devoir accompli à ma gauche.
    Il est un peu avachi sur moi, une jambe glissée entre les miennes. Il dort encore mais doit rêver de cette nuit torride car sa verge tendue est coincée entre nous deux.
    Je n’ose bouger mais la tentation est trop forte, je pose délicatement ma main sur son […]

    Lire voir la suite de l'histoire porno
  • - Patrick - 1291 Vues

    Un amant en double exemplaire. 3

    UN AMANT EN DOUBLE EXEMPLAIRE.3

    Bonjour, je vais vous raconter l’aventure qu’il m’est arrivée dans ma jeunesse.
    Suite :

    Je les fais se lever pour qu’ils me présentent les glands violacés que j’engouffre en même temps dans ma bouche. J’essaie de les amener au point de non-retour en même temps.
    Xavier décharge enfin dans ma bouche à peine quelques secondes avant Jules.
    J’ai la bouche pleine de leurs spermes mêlés, je pétris leurs bourses gonflées qui donnent tout ce qu’elles peuvent dans un ultime spasme, ne voulant rien perdre de ce divin nectar.
    Comme dans les films pornos, j’ouvre ma bouche pleine de leurs semences pour leur montrer qu’ils sont de braves petits soldats reproducteurs et dois déglutir plusieurs fois avant de rouvrir la bouche pour leur prouver que j’ai tout avalé.

    Ils sont aussitôt revenus à l’assaut de mon corps, vingt doigts me caressent, me pincent, claquent sur mes fesses, me fouillent le vagin, s’attardent sur […]

    Lire voir la suite de l'histoire porno
  • - Patrick - 2494 Vues

    Des vacances très chaudes. 2 Chloé, sa tante et son mari.

    Des vacances très chaudes. Chloé 2.

    Ma tante est venue me chercher à la gare, Elle m’enlace avec un grand sourire et nous prenons la route.
    Ma tante habite une jolie maison en bordure d’un bois dans un petit village.

    Nous arrivons devant chez elle, elle me fait rentrer, on se dirige au salon ou l’attend son compagnon Paul, c’est son second (Jules), beaucoup plus jeune qu’elle.
    Elle a eu 3 enfants avec le premier mais il les garde pour les vacances.
    Il n’y a donc que les 2 morveux, Nathan, 12 ans et son frère Hervé 11 ans de présent.
    Paul se dirige vers moi et me fait la bise, il se penche et m’embrasse sur les deux joues.
    Ma tante me montre ma chambre et je n’ai qu’une hâte, prendre une douche car je me sens sale des galipettes de cette nuit.
    Quand j’y repense, je me dis que j’ai vraiment perdu la tête et me […]

    Lire voir la suite de l'histoire porno
  • - Patrick - 1444 Vues

    Un amant en double exemplaire. 2

    Un amant en double exemplaire. 2

    Bonjour, je vais vous raconter l’aventure qu’il m’est arrivée dans ma jeunesse.
    Suite :

    Cela fait 3 semaines que nous faisons des galipettes mais cette semaine je ne sais pas ce qu’il lui arrive. Je l’ai rencontré dans la rue près de mon studio et lui ai sauté au cou.
    Je lui ai glissé dans le creux de l’oreille :

    -Jules, j’ai trop envie, je ne pourrai pas attendre jusqu’à ce soir et mon studio et juste à côté, je veux baiser avec toi !
    Il a eu l’air un peu surpris mais m’a suivit. Une fois dans le studio, lui, d’une extrême douceur d’habitude, m’a prise sans ménagement. Lui si attentionné adorant faire durer les préliminaires, m’a sauté à la Hussarde étant même brutal.
    Je l’aime trop pour lui demander ce qu’il lui arrive et ne suis pas contre découvrir d’autres façons de faire l’amour mais je ne reconnais plus […]

    Lire voir la suite de l'histoire porno
  • - Patrick - 3324 Vues

    Des vacances très chaudes.

    Des vacances très chaudes.

    Je m’appelle Chloé, j’ai bientôt 23 ans et je vis encore chez mes parents je suis assez grande et blonde platine.
    Je ne sais pas ce que je veux faire dans la vie, ce que je sais c’est que j’ai envie de m’amuser avec mes amies …
    Pourtant rien de ce que j’ai envie ne va arriver.
    Ma mère a décidé de m’envoyer chez ma tante pour passer l’été. Dans ma famille on obéit, c’est comme ça et pas autrement même à mon âge …
    Arrivé à la date du départ je me prépare, le dimanche arrive, il fait beau mais pas très chaud, je décide de mettre une jupe longue et un gros pull à col roulé, j’enfile mon manteau et mes bottes, me voilà partie chez Diane, une fois mes valises bouclées j’attends que ma mère m’appelle pour le départ ….

    Ma mère me dépose à la gare pour prendre […]

    Lire voir la suite de l'histoire porno
  • Un amant en double exemplaire partie 1

    Bonjour, je vais vous raconter l’aventure qu’il m’est arrivée dans ma jeunesse.
    Je m’appelle Margot. Je venais de rentrer à l’université, rompant pour la 1ère fois de ma vie le cordon ombilical. J’ai dû trouver un petit studio que je partageais avec Sylvie, aussi novice que moi de la vie enfin indépendante.
    J’ai donné priorité à mes études ne me laissant pas distraire par tous les garçons qui ne pensent qu’à me mettre à leur tableau de chasse.

    Ma colocataire Sylvie n’est pas aussi prude que moi et ramène des fois ses conquêtes au studio.
    Aujourd’hui, elle vient encore de changer de « Jules » mais pour une fois celui-ci ne me laisse pas indifférent. Quand elle m’avoue que c’est son cousin, je suis assez contente.
    Il a de la conversation qui ne tourne pas en dessous de la ceinture et en plus il est beau et très avenant.
    Nous […]

    Lire voir la suite de l'histoire porno
  • - Patrick - 2288 Vues

    Ou comment le jardinier est devenu le défricheur . 8

    Ou comment le jardinier est devenu le « défricheur ». 8

    Récit de Madame CLERC. Suite :
    Je me prénomme virginie mais me fais appeler « Madame Clerc ».
    Je vais diriger un institut assez particulier et suis en train de sélectionner mes collaborateurs.
    En ce moment, je contrôle les « capacités » de mon futur « Maître » pour les cours d’éducations sexuelles.

    -Oh mon Dieu, oui, lààààààààà, continuuueee, ooouuuiii !…
    Mon clitoris réagit à chaque coup de sa langue, et ses doigts ne sont pas en reste et jouent avec mes trous. Sa bouche fait ventouse sur ma chatte, léchouille, aspire, se régale de mon suc qui coule à flot, il se délecte de la senteur iodée, si envoûtante, qui s’échappe de ma matrice. Sa langue est comme douée d’une vie propre, elle tournicote, agace mes muqueuses, titille mon clito, me distillant toutes sortes de sensations.
    J’ai posé mes mains dans ses cheveux et resserre […]

    Lire voir la suite de l'histoire porno
  • - Patrick - 1642 Vues

    Ou comment le jardinier est devenu le « défricheur ». 7

    Ou comment le jardinier est devenu le « défricheur ». 7

    Récit de Madame CLERC.
    Je me prénomme virginie mais me fais appeler « Madame Clerc ».
    Je vais diriger un institut assez particulier et suis en train de sélectionner mes collaborateurs.
    En ce moment, je contrôle les « capacités » de mon futur « Maître » pour les cours d’éducations sexuelles. J’ai déjà vu son matériel mais maintenant il faut qu’il me montre s’il sait parfaitement s’en servir et je vais me dévouer pour la bonne cause.

    -J’espère que tu as gardé des forces… Moi aussi, je veux ta vigueur en moi. Je n’en ai pas fini avec toi !!! Allez… Ramasse tes frusques et va m’attendre dans la salle d’à coté.
    Pendant qu’il quitte le bureau, je déclare à la Supérieure du couvent:
    -Ma mère, avec un tel phénomène, si nos futures élèves passent brillamment « la pratique » avec lui, rien ne pourra les […]

    Lire voir la suite de l'histoire porno
  • Ou comment le jardinier est devenu le « défricheur ». 6

    Résumé de l’épisode précédent :
    Convoqué chez La Mère Supérieure, Je passe un test d’aptitude pour devenir l’étalon du couvent de jeunes filles.

    On dirait qu’elle a oublié qu’elle se trouvait dans le bureau de la Mère Supérieure, son cerveau était comme déconnecté, elle lécha mon dard sur toute sa longueur plusieurs fois avant que sa bouche ne s’immobilisa délicatement sur mon gland et me reprît en bouche et avec une ferveur sans égal.
    Elle avait une science très approfondie et me suçait et me pompait comme aucune de mes si récentes conquêtes.
    Elle faisait pénétrer si loin dans sa gorge ma flamberge, arrivant presque à mettre son nez dans ma toison pubienne, que quand elle retirait sa bouche sous des haut-le cœur, ma queue était recouverte d’une quantité phénoménale de salive dont les filets s’étendaient de ma queue à sa bouche.
    Puis elle s’attaqua […]

    Lire voir la suite de l'histoire porno
  • - SabrinaDZ - 3080 Vues

    Mon voisin, mon amant

    La première fois que j’ai vu Selim, j’ai senti un regard pesant. La quarantaine bien entamée, il venait d’emménager dans l’appartement d’en face de chez moi avec sa femme. Il était brun, grand et avait un cou de rugbyman, un cou magnifique qui m’a fait fantasmer dès que je l’ai vu. Je voyais déjà ma langue le lécher. Vous devez vous dire que je suis une nympho et c’est un peu le cas. A dire vrai, j’ai 21 ans, j’étudie l’architecture, je vis chez mes parents, je suis fille unique, j’ai un petit copain qui est beau-gosse mais qui a un sacré défaut avec sa bite –il éjacule avant même que j’ai pris le temps de sentir son petit pénis en moi. Vous comprenez donc pourquoi je fantasme sur tout et n’importe quoi, n’importe qui ! J’ai le teint clair, les cheveux châtains coupés au carré, les yeux verts. Je […]

    Lire voir la suite de l'histoire porno
  • Ou comment le jardinier est devenu le « défricheur ». 4

    Les femmes sont toutes les mêmes, même les nonnes !
    Comme une traînée de poudre, l’information est passée de bouches de novice à oreilles de novice.

    Suite :
    Mais sœur Madeleine avait si peur qu’elle refusait ma pine à chaque fois qu’elle effleurait sa vulve.

    – Il va t’aider, mets-toi à genoux, pose les mains au sol et laisse-le œuvrer, et toi beau jardinier, sers-toi de ton plantoir pour défricher cette jeune vierge mais sois délicat avec cette chair fraîche et innocente!
    J’acquiesçai à sa demande et me mis entre les cuisses de la demoiselle, Je posais mes mains sur ses hanches et m’enfonçais lentement dans cette chatte si étroite. Sœur Madeleine lâcha un petit cri.
    Je continuai ma progression jusqu’à sentir la résistance de l’hymen. Son corps réagit à ma tentative de forçage et elle essaya de fuir devant l’intrus.
    Contrairement à sœur Marie et sœur […]

    Lire voir la suite de l'histoire porno
  • Ou comment le jardinier est devenu le « défricheur ». 5

    Je me retrouvai donc convoqué chez la Mère Supérieure. Me doutant de ce qu’il allait advenir de mon avenir dans ce couvent, j’avais déjà fait mon balluchon et il n’était pas bien gros.

    J’étais dans le couloir, j’entendais parler dans le bureau de la Mère Supérieur.
    -Entrez !!!!
    J’ouvris la porte et rentrai dans une pièce assez austère, La Mère Supérieure était assise derrière son bureau mais une autre femme était debout derrière elle.
    Une superbe rousse dans les 25 ans bien en chair avec une poitrine lourde me dévisageait des pieds à la tête. Je ne la connaissais pas.
    La sainte dame d’une petite cinquantaine d’années pris la parole et ces mots étaient loin de ce à quoi je m’attendais.

    -Jeune homme, je devrais vous renvoyer sur le champ pour avoir dévoyé ce couvent et à ce que j’ai entendu dire, vous êtes très vaillant […]

    Lire voir la suite de l'histoire porno