342 histoires érotiques et pornographiques fantasmes récits coquins gratuits ont été publiés pour vous ! 👀

- Patrick - 1736 Vues

Cours d’éducation sexuelle des futures courtisanes au moyen âge. 1ère leçon.

Cours d’éducation sexuelle des futures courtisanes au moyen âge.

1ère leçon.

Il y a quelques siècles, les femmes de basse noblesse n’avaient qu’un seul moyen pour s’élever dans la société ; prendre en épousailles un bon parti et pour cela leur famille les envoyait dans des « couvents » assez spéciaux.
Bien-entendu, on leur apprenait les bonnes manières et tout ce qu’il fallait savoir pour être une bonne épouse et savoir tenir une grande maison.

Mais il y était aussi dispensé des cours assez spéciaux pour faire de ces jeunes filles des courtisanes dont les plus célèbres ont épousé des Rois.

Je vais vous conter ce qui dans ce temps-là se passait à l’abri d’épais murs en pierres où il n’y avait que de la gente féminine, à part peut-être le jardinier et homme à tout faire que ces demoiselles rabaissaient plus bas que terre et surnommaient sans trop savoir pourquoi le « défricheur ».
La moitié de cette bâtisse servait toujours de couvent, l’autre avait un but un peu moins avouable.
Mais dans ce temps là, les papes l’étaient presque de père en fils et pour les femmes, la frontière entre nones et courtisanes était extrêmement perméable.

-Bonjour mesdemoiselles !
– Bonjour Maîtresse ! Reprend en cœur la classe en se levant à l’entrée de madame Clerc.

Le petit nombre d’élèves, une douzaine de jeunes demoiselles, se rassoit.
Madame Clerc est une superbe rousse d’un peu plus de 30 ans.
Elle enseigne à ces jouvencelles le maintient et la bonne-séance. Mais des différents autres cours qu’elle dispense, elle préfère le moment ou elle aborde le cours d’éducation sexuelle.

– A partir d’aujourd’hui mesdemoiselles, je vais aborder avec vous votre éducation sexuelle !
Comme elle s’y attendait, certaines filles semblent mal à l’aise, se tortillant sur leur banc.
-Le propos de ce cours est de vous cultiver et vous apporter des informations sur les pratiques et les mœurs. J’espère que vous avez respectez mes ordres, pas de jupons, rien qu’une culotte sous vos jupes !

Elle découvre un tableau avec des estampes représentant des hommes et des femmes nus à différents stades de l’évolution vers l’âge adulte.
-Ne rougissez pas Mesdemoiselles, la nudité est pure, ce qui se passe ensuite est un autre débat. La société et ses coutumes en ont fait une chose sale mais ce n’est pas exact.

Elle prend une règle et pointe l’extrémité sur des zones très explicites des gravures.
Certaines filles se mettent à rougir.
-Le sexe de la femme s’appelle le Vagin. Celui de l’homme s’appelle le Pénis. Vous voyez l’évolution de l’enfance puis de l’adolescence et enfin à l’âge adulte. La période de ce changement s’appelle la puberté.
-Comme pour les animaux, pour procréer, il faut s’accoupler. L’homme pénètre le vagin de la femme avec son pénis. Cela procure beaucoup de plaisir à votre partenaire et à vous-même.
-Aujourd’hui vous allez découvrir vos corps. C’est un cours d’éveil à la sensualité et pour vous y aider, 6 jeunes hommes vont nous rejoindre.

Elle va à la porte et l’ouvre, ils sont là à attendre, une cagoule sur la tête, tous vêtus à l’identique d’une chemise de toile avec un numéro romain sur le devant et d’un pantalon très moulant.
-J’ai choisis moi-même ces représentants du sexe masculin, je me suis assurée qu’ils soient sains, ces manants ont juré de garder le secret sur ce qui va se dérouler entre ces murs contre une rémunération confortable. Pour votre avenir, ils ne verront pas votre visage. Mettez-vous par deux et venez chercher un de ces beaux mâles !
-Bien… Maintenant, vous allez retirer vos robes… J’attends… Allez, on obéit, ils ne peuvent pas vous voir, dépêchez-vous ! Prenez ensuite une de leurs mains et posez-la sur le devant de votre culotte, Messieurs…A vous !

Les mains tâtonnent et les doigts finissent en plein milieu des culottes blanches immaculées cherchant leur pubis puis commencent à bouger légèrement de haut en bas.
Jeanne s’exclame en se reculant:
-Ça me chatouille !
-Petite sotte, rapproche-toi, il ne va pas te manger. Bien, poursuivons encore quelques minutes… Que ressentez-vous ?
Elle observe ses élèves et s’arrête devant Marie
-Qu’est-ce que tu peux nous dire, que t’arrive-t-il ?

– J’ai soudain très chaud et j’ai mouillé ma culotte.
– C’est exact, qui peut m’expliquer ce qui vient de lui arriver ?
-Moi maîtresse, s’exclame Sophie, elle mouille pour que sa foufoune soit lubrifiée !
– Oui Sophie. Son corps a réagit à la caresse sur une zone érogène et son vagin se prépare pour être pénétré par le sexe du mâle.

Après quelques minutes :
– Bien, je vois que vous avez maintenant toutes mouillé vos culottes ! Vos vagins sont correctement stimulés et sont prêts à être pénétrés mais on abordera ça dans un autre cours. Maintenant, quelle réaction observez-vous chez vos chevaliers-servants ?
Chaque binôme regarde l’homme entre elles et remarque la réaction à l’entre-jambe.
-Oh, il a une bosse dans son pantalon ! Lance Martine.
-Le mien aussi !
-Sur le numéro 3, elle est énorme ! S’extasie Armelle.

-Effectivement tu es observatrice, il a une grosse bosse à son pantalon. C’est sa verge qui se gorge de sang.
-Maintenant les hommes vont vous faire découvrir les zones érogènes de votre corps. Les principales sont bien sûr votre sexe, plus particulièrement le petit bourgeon dedans qui s’appelle le clitoris mais il y a une zone à l’intérieur de chaque coté très sensible.
-Mesdemoiselles, ces Messieurs vont vous retirer vos culottes. Si vous voyez qu’ils n’y arrivent pas, vous les aidez un peu.
-Bien, les garçons, vous avez cinq minutes pour mettre en pratique ce que je viens de dire avec le bout de vos doigts.
Suivant la dextérité des garçons et la sensibilité des filles, l’exercice prend plusieurs minutes.

-Appliquez-vous que diable ! Nous ne passerons pas à la suite tant que tout le monde n’aura pas réussi, je vais passer vérifier.
Madame Clerc passe effectivement de fille en fille et glisse un doigt dans leur chatte pour constater si l’exercice est réussit.

-Bravo N°3, tes filles dégoulinent comme de vraies fontaines. Bon, écoutez, dans l’ensemble vous vous êtes bien débrouillées. Je vous demande maintenant d’observer l’entrejambe de votre Numéro, que remarquez-vous ?

L’une après l’autre elles commentent leurs observations :
-La bosse du N° 1 a grossie.
-Le N°2 aussi
-Tiens c’est bizarre, Il n’y a peu de changement pour le N°3 !
-Pour le 4 et le 5, la bosse est aussi plus visible.
– Bien, vous voyez les filles, vous n’avez rien fait de particulier mais le seul fait de vous doigter a produit chez ces hommes l’envie du rut !
-Nous aborderons la suite demain lors du prochain cours, nous regarderons ce qui se cache sous ces pantalons. Allez, ce sera tout pour aujourd’hui, vous pouvez sortir !

Pour savoir ce qui se déroulera le lendemain, il faudra patienter un peu………

Contactez Patrick

Voir toutes les histoires de Patrick

Voir les photos de la bite de Patrick

.......

A propos de l'auteur :

Mon mail pour me contacter : t229602@orange.fr Toujours à la recherche de nouvelles idées, vous pouvez me proposer un sujet. Si vous cherchez une âme sœur pour épancher votre cœur, je veux bien me dévouer pour vous écouter.

Bi sexuels / Hétéro / Masturbation / Soumission / Voyeurisme

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrire le résultat de l\'opération dans la case * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.