411 histoires érotiques !

25 juillet 2012 - histoire écrite par: See You - 914 Vues

Dés qu’une fille me montre

Petit poème

Dés qu’une fille me montre son fion,
Je me tiens plus, je pète les plombs,
Mes bisous deviennent très polissons,
Si jamais tu me montre tes fesses,
Sache que je ne pourrai résister
A y répandre mes caresses,
Mes lèvres ne pourront que les embrasser,
Et ma langue sera impatiente de se promener,
De farfouiller le long de ce merveilleux sillon,
J’insisterai pour te couvrir de frissons,
Jusqu’à ce que j’entende ton cri synonyme d’explosion !

 

Voir toutes les histoires et poésies de See You

Histoire écrite par: See You

A propos de l'auteur :

Je suis un homme marié la cinquantaine qui aime écrire des histoires érotiques.

a écrit 47 histoires

Poésie érotique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


9 + = dix

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :