319 histoires érotiques et pornographiques fantasmes récits coquins gratuits ont été publiés pour vous ! 👀

- Anonyme - 4482 Vues

Jeux Trivial sexy

Bonjour, je m’appelle Karine, j’ai 26 ans et pour tout vous dire j’adore le sexe. Je suis châtain clair, cheveux mi long, 1m65 62 kg (un peu ronde) une poitrine généreuse.
Je vais vous raconter une expérience inoubliable que j’ai vécue il y a environ 1 mois.

J’étais invitée à dîner chez une copine et son copain (Virginie et Luc), avec une autre amie (Valérie) et 2 copains de Luc (Michael et Sylvain).
La soirée commençait très bien, une bonne ambiance, et un apéro d’enfer, un cocktail maison préparé par Luc.
Lorsque nous sommes passés à table nous étions déjà très énervés par ce cocktail, et on rigolait beaucoup.
Le repas fut également très arrosé, et nous étions tous un petit peu gais.

Arrivé au dessert, la conversation était partie sur le sexe ! Je ne cachais pas mon point de vue affirmant que j’adorais le sexe, et qu’à 26 ans j’en profitais pour vivre surtout des expériences purement sexuelles.
Seul Valérie plus pudique était un peu réservée mais l’alcool aidant, elle participait à la conversation, je ne l’avais jamais vue comme ça.
Puis Luc nous plaça dans la conversation qu’ils avaient des expériences échangistes avec Virginie. Virginie ne m’en avait jamais parlé. Elle avait fait ça à la demande de Luc au départ, et avouait qu’elle adorait ça maintenant.
On fit un tour de table pour s’exprimer sur le sujet.
Valérie dit qu’elle était trop pudique pour ce genre de pratique, Michael et Sylvain eux s’avouaient partants pour ce genre de chose. Moi personnellement, je n’avais jamais essayé mais pourquoi pas ?
Enfin on continua le repas toujours en parlant de sexe : taille des seins, des pénis, des fesses, chacun exprimant ses goûts.
A la fin du repas nous étions tous vraiment un peu « pompette ».
Après le café, en servant un petit digestif, Luc dit : on parle beaucoup de sexe, moi je proposerais bien quelque chose.
Si on faisait un petit jeu coquin ? apparemment, personne n’était contre.

Il alla chercher un jeu de Trivial Poursuit, et dit :
– On a essayé ça chez des amis avec Virginie, vous voulez essayer ?
On a tous répondu « oui » avant de savoir ce que c’était exactement.
– Je vous propose un Strip Trivial.
– Un quoi ?
– C’est très simple, on joue au trivial normalement mais à chaque fois que l’on ne sait pas répondre, on enlève un vêtement ?

J’étais déjà très excitée, mais j’avais quand même un peu peur !
– On va se retrouver nus devant tout le monde, dit Valérie.
– He bien, peut-être, dit Luc.
– Et une fois toute nue dis je ?
– C’est là, ajouta Virginie, que l’on pouvait poursuivre avec les gages. La personne nue qui ne trouvait pas à nouveau devait tirer un gage et l’exécuter. Les gages étant préparés sur des petits bouts de papier, par les filles pour les garçons, et par les garçons pour les filles.
Virginie ajouta que la partie « définition des gages » était très excitante en soi.
Tout le monde était plus ou moins d’accord, et on décida que toute personne pour qui ça ne convenait vraiment plus pourrait, si elle le voulait, arrêter la partie à tout moment.

Les garçons allèrent préparer les gages dans la cuisine et nous, les trois filles, dans le salon.
On rigolait bien et Virginie avait raison : Cette partie du jeu était déjà très excitante.
On entendit les garçons dire : « Non tu vas pas leur faire faire ça » et ils se mirent à se marrer…
On se retrouva tous dans le salon, vraiment super excités. On classa alors les papiers dans l’ordre croissant (d’un point de vue sexuel) des gages.
On fixa alors une dernière fois les règles du jeu. Tout le monde était tellement excité et d’accord pour aller jusqu’au bout que l’on abandonna la possibilité d’arrêter le jeu.
On décida qu’il était possible de refuser un gage, mais dans ce cas , on était obligé d’exécuter le suivant en tirant un nouveau papier.
On précisa enfin que tout ce jeu ne devait rester que sexuel, et qu’après le jeu chacun reprendrait sa vie comme avant, on resterait copain copine comme avant.

Les règles étant acceptées par tous, on commença le jeu.
Nous n’étions vraiment pas doués au trivial, et on s’est très vite dévêtus. Les trois filles, nous étions déjà en petite culotte et soutien-gorge, Sylvain en caleçon, il était tellement bandé qu’il avait du mal à contenir son sexe dans son caleçon.
Les 2 autres garçons étaient torse nu en pantalon.
C’est virginie qui commença à en montrer le plus en devant enlever son soutien-gorge, ce qu’elle fit sans hésiter.
Ensuite ce fut Valérie qui dut nous montrer ses seins ; Elle hésita un peu, elle le fit en essayant de les cacher mais on lui dit qu’elle devait les faire bien voir et interdiction de cacher quoi que ce soit.
Je me plains d’avoir une forte poitrine, mais elle me bat, ses seins sont vraiment énormes et sont tombés lourdement lorsqu’elle a enlevé son soutif.

Avec Sylvain ça devenait intéressant, car il devait enlever son caleçon. Il le baissa, laissant apparaître ce qu il avait bien du mal à cacher depuis un moment, une magnifique bite bien bandée dont s’échappait quelque gouttes.
Puis ça tomba sur moi et je dus enlever successivement mon sg et ma culotte.
Pour ma culotte, je n’osais pas trop, mais ils criaient tous « la culotte, la culotte la culotte ».
Je la baissai rapidement et mis mes 2 mains sur ma chatte.
Mais ils précisèrent la règle, « tu dois te faire admirer, allez, bras en l’air et tourne sur toi qu’on voit bien tous les côtés. Ce que je fis, j’avais les cuisses déjà toutes humides.

Je fus la première à tirer un gage avec une certaine appréhension.
Je devais me faire caresser les seins par chaque joueur pendant 10 secondes.
– Même les filles ?
– Oui, oui répondirent les mecs.
Je fis donc le tour de la table en présentant mes seins. Les mecs y allèrent de bon cœur, me pinçant même les tétons, Virginie aussi. Seule Valérie se contenta d’effleurer ma poitrine.

Ensuite, un mec, c’était Sylvain, dut se branler pendant 1 minute (sans éjaculer bien sûr). C’était super excitant de voir un mec se branler comme ça devant tout le monde.
J’avais, sans le remarquer, posé une main sur ma chatte et commencé à me caresser. Mais les autres me rappelèrent à l’ordre en me disant que c’était interdit dans le jeu, ça.

J’abrège un peu et vous raconte les meilleurs moments…

Nous étions tous tout nus maintenant.
Après de simples gages basés sur des caresses, ça devenait de plus en plus chaud.
Michael devait se faire sucer par toutes les filles pendant 1 minute et lorsqu’il est arrivé à moi (j’étais la 3ème) il eut beaucoup de mal à se retenir et je sentis une goutte de sperme sortir.

Virginie eut ensuite le gage de s’asseoir pendant un tour de jeu sur sylvain, et elle s’empala carrément sur son sexe tendu, ondulant du bassin pendant tout le tour.
Puis ce fut Valérie qui dut se faire sucer la chatte par tout le monde. Lorsqu’elle arriva devant moi, écartant bien ses lèvres, car elle avait un minou très poilu, je lui aspirai et suçai le clito, ce qui la fit jouir.
Puis Luc dut à son tour se faire sucer par tout le monde, même par les mecs, qui là ne rigolaient plus et n’étaient pas très chaud. Mais ils le firent quand même, un peu dégoûtés, tandis que nous, les filles, nous admirions le spectacle, et nous étions vraiment folles de voir ça.

La soirée allait crescendo, il y avait maintenant des pénétrations, j’avais déjà été prise par Luc et par Michael.
Ce fut le tour de Valérie, elle devait se faire sodomiser par Luc.
Comme elle refusa, elle du tirer la carte suivante et fut obligée de faire le gage.
Elle devait descendre toute nue jusqu’à l’interphone et sonner. Nous étions au premier étage, mais comme il était 1 heure du matin, elle ne croisa (malheureusement) personne.

La soirée continua comme ça , tout le monde avait déjà joui plusieurs fois. Et ce fut à mon tour de refuser un gage, je devais faire pipi devant tout le monde debout au dessus d’une bassine. C’était vraiment pas mon truc, alors je refusai.
Le gage suivant était terrible. Les filles devaient me lubrifier l’anus (elles ont pris du beurre) et me tenir les fesses bien écartées, pendant que les trois mecs devait à tour de rôle m’enculer et éjaculer sur mes fesses.
J’étais donc à 4 pattes sur la table basse du salon, le cul écarté par mes copines et les mecs chacun leur tour qui me défonçaient le cul.
J’ai eu mal au cul pendant 3 jours.

On a encore continué comme ça un moment et on a fini par un gage collectif.
Les 3 mecs étaient assis par terre, chacun une fille à empaler, et toutes les minutes on changeait de mec.
On appelait ça notre tournant finale.
On était tous épuisés, la pièce sentait le sexe.
Nous nous sommes rhabillés et on s’est donné rendez-vous dans un mois.
Valérie ne semble pas trop chaude pour recommencer mais on va essayer de la décider.
Nous devons chercher chacun de notre côté un nouveau jeu, un peu plus orienté sur l’exhibition.

.......

A propos de l'auteur :

Hétéro

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrire le résultat de l\'opération dans la case * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.