348 histoires érotiques et pornographiques fantasmes récits coquins gratuits ont été publiés pour vous ! 👀

- Sabrina.k - 1859 Vues

Lexie découvre le club SM lors de sa première séance

Je suis une femme mariée, toujours les mêmes choses, une maison toujours presque bien entretenu, le réfrigérateur plein, les factures payées, un mari, des enfants, une vie tout ce qu’il a de plus banale. Je fais parti de celle qui se pose toujours énormément de questions, et qui arrive pas a se donner des réponses.

Un jour je passe devant un club , un club pas comme les autres c’est un club SM, ça fait longtemps que je pense à y entrer, sans jamais oser, et ce jour là, je décide de prendre mon courage et de faire face. Je pousse la porte, j’entre, un homme m’accueille et me conduit sans un mot dans une petite pièce, il me demande de m’asseoir et d’attendre.

Je suis très nerveuse, je reste assise pendant un long moment à attendre et à me demander pourquoi personne se décide à venir me voir, quand soudain la porte s’ouvre, un homme d’une quarantaines d’années entre, il est habillé d’un jeans bleu et d’un t-shirt noir, ces cheveux sont très foncés et pas très court, c’est un bel homme très séduisant, dans sa main il tient une sorte de bloc note et un stylo, comme si j’allais passer un entretien, c’est plutôt intimidant.

– Bonjour, je suis Maître Nathan, je vais vous posez quelques questions, comment vous appelez vous?

– Je m’appelle Lexie.

– Vous aimez le bondage ?

– Heu, je ne sais pas.

– La fessée, la cravache, la flagellation ?

– Je ne sais pas.

– Être esclave, servir un maître, l’exhibitionniste ?

– Je ne sais pas non plus.

– Lexie ce ne sont que des questions de bases et vous ne savez pas, que recherchez vous alors ?

– Je ne sais pas exactement.

– Si vous ne savez pas ce que vous aimez, que faites vous ici ?

– Il m’a fallu beaucoup de temps pour comprendre ce que je voulais, je n’ai jamais essayé ailleurs, et aussi il fallait que j’accepte mes désirs sexuels, qui sont très loin de la normalité.

A ce moment je sens qu’il m’observe, il me regarde fixement, et je ne détourne pas les

yeux.

– Pourquoi maintenant ?

– C’est maintenant ou jamais, et ce club est ce que je recherche, je souhaite réaliser mes fantasmes sans danger.

– Pourquoi pensez vous être soumise ?

– Pourquoi pensiez vous être dominant, oui comment l’avez vous su, personne ne sait ou du moins on en est jamais vraiment sur.

– Je suis entièrement d’accord avec vous, bien vu Lexie !

Après avoir réussi ce fameux entretien, je me suis demandé comment j’ai osé, et si quelqu’un le découvrait, et en même temps je sais  que ce club est fiable, un des meilleurs, je prends une grande inspiration, je sais que j’ai pris la bonne décision.

Le jeudi suivant mon entretien, je suis revenu, Maitre Nathan m’avait donné une date et une

heure à respecter, et c’est ce que je compte faire. Quand je me retrouve devant cette grande porte, je me décide à frapper, c’est Maître Nathan qui vient ouvrir, ayant aucune idée de comment me comporter, ni même le saluer je lui tends  ma main, avec un sourire plutôt idiot. Il m’emmène à nouveau dans cette petite pièce, ou la première fois j’avais passé mon entretien, et moi qui espérait avoir enfin une relation sexuelle, c’était pas gagné.

– Prenez place Lexie, j’ai encore quelque questions.

Il me pose plusieurs questions, mais celle qui ne me laisse pas indifférente est :

– Que recherchez vous dans le club Lexie ?

Sa voix est douce, il pose sa question presque à voix basse, je lui réponds rapidement, du sexe, et j’étais fière de ma réponse, et il poursuit :

– Quel genre de sexe Lexie ?

Le simple son de sa voix, sa façon de me poser ces questions, je sens que mon désir

monte, mais je ne veux rien laisser paraître, je croise mes jambes, et je mets mes mains

entre comme si de rien était. Puis de sa voix douce et autoritaire, il me demande d’être plus précise :

– Regardez moi Lexie, beaucoup de sorte de sexe se présente ici, un vaste choix ou est le vôtre ?

Je ne sais pas vraiment quoi répondre.

– Lexie si vous êtes ici, c’est que vous cherchez des réponses, et la maintenant il n’y a pas de mauvaises réponses Lexie.

Sa voix me transperce, elle est autoritaire et douce, c’est comme si mon corps réceptionnait sa parole, je frissonne.

– Que recherchez vous Lexie ?

Je respire profondément, je réunis le peu de courage que j’ai, et je lui dis :

– Je veux quelqu’un qui me domine, quelqu’un qui sache instinctivement ce que je veux sexuellement, qu’il me rende dingue sans que j’ai besoin de le guider, un homme qui me pousse à aller plus loin que je le pense, qu’il sache me pousser encore et encore.

Une fois que j’ai pu dire exactement ce que j’attendais, j’étais soulagée, son regard et le mien ne faisait qu’un, il se relève et me tends sa main, le simple fait de me relever prêt de lui me trouble, j’ai une dernière question Lexie :

– Quelle est la chose la plus importante entre une soumise et un dominant ?

Je ne mets pas trop longtemps à répondre, instinctivement je réponds :

– La confiance !

Un sourire chez Nathan me donne confiance en moi, j’ai su répondre sans même me poser de question, il me regarde et me dit :

–  Fais moi confiance Lexis, viens je te fais visiter le club.

Rien qu’à entendre le tutoiement de cet homme, mon cœur, ma respiration, s’emballent, à ce moment j’ai vite compris qu’il pouvait me demander ce qu’il voulait, je l’aurai fait, j’aurai fait n’importe quoi pour le satisfaire, comme si un démon c’était emparé de mon corps. La visite commence par une piste de danse remplie de monde, ils portent des combinaisons de cuir, des colliers, des laisses. Plus j’avance, plus les salles deviennent

explicitent, les portes rouges au fond, sont pour les voyeurismes et les exhibitionnistes, et puis un donjon lui est placé à l’étage, avec des salles privés réservées aux membres. Mes yeux ne font plus que regarder, j’essaie au mieux d’être discrète, Nathan lui m’observe, il me sert ma main, il y a comme une symbiose, il me calme, Nathan me me demande :

– Lexis as tu toujours confiance en moi ?

– Oui j’ai confiance.

– Alors laisse moi décider par quoi nous allons commencer.

Pendant la visite il se rendait compte que Lexie était tout ce qu’il avait besoin, ça faisait longtemps qu’une soumise ne l’avait pas autant intéressé, tous ses instincts s’éveillent à l’idée de la dominer, mais pas seulement, son désir de possession aussi était présent, un sentiment qu’il n’aurait pas dû avoir pour une soumise.

A force de voir des scènes de tout genre, des femmes avec des pinces aux tétons, deux hommes qui s’occupent d’une femme, t’entendre les respirations de plaisirs, voir toute cette luxure, je suis en feu, il joue avec mes sens, me montrant chaque pièce, je vois du sexe partout, des dominants, des soumises, ces scènes sont toutes bien réelles, et elles m’excitent au plus haut point. Nathan me demande de décrire chaque pièce, de décrire ce que je vois sur les visages, en m’imposant de lui donner ma vision des scènes. Nathan veut que je comprenne combien il est important de se faire confiance, et surtout d’être respectueux, Nathan me demande une dernière fois :

– As tu confiance en moi Lexie ?

– Oui.

Allons à l’étage dans une salle privée. Mon désir monta de plus en plus, seulement la peur gagnait du terrain, mais pas question de faire marche arrière.

– N’oublie pas que c’est toi qui a le pouvoir, la relation entre le dominant et la soumise est basé sur la confiance et la sincérité, je te donnerai ce que tu as envie, et ce que tu es prête à recevoir, mais je veux te voir me supplier, je veux voir le plaisir que seul moi je peux te donner, je te veux attachée et soumise a mon bon plaisir.

– D’accord allons à l’étage.

– Commençons par ce qui t’excite, quand je te pose une question, tu réponds franchement, ne réfléchi pas, as tu compris ?

– Oui

– Bien enlève le haut je te veux nue !

Je me mords la lèvre mais je ne bouge pas, je finis par prendre l’ourlet de mon top et je suis ses ordres.
– Tu as une peau magnifique.
Il retire les bretelles de mon soutien gorge et le pose au sol près de mon top, les pointes de mes seins sont déjà dressées.
– Enlève ta jupe !
Mon souffle se bloque, et cette fois je n’hésite pas, j’ouvre la fermeture éclair à l’arrière et je fais glisser ma jupe jusqu’à ce qu’elle tombe par terre.
– Ta culotte aussi !
J’obéis encore, je suis incapable de refuser, c’est comme si il avait prit le contrôle de mon corps et presque de mon esprit aussi.
– Tu es magnifique Lexie.

Il me caresse le corps du bout de ses doigts, des frissons me parcourent tout le corps.
– Couche toi sur le lit et ferme tes yeux, ouvres les seulement quand je te le dirais !
J’obéis encore, je ferme les yeux, il m’attache les mains et les chevilles de façon à ce que je ne puisse pas resserrer mes cuisses, je suis exposée complètement à ça merci, il me mord l’intérieur des cuisses je me tord vers lui.
– Tu es très réceptive Lexie.

Et il souffle sur mon sexe humide, rien que d’entendre ces mots j’ai de nouveau une vague de chaleur qui me traverse.
– S’il te plait Nathan…
– S’il te plaît Quoi ?
Lèche moi, embrasse moi , touche moi !
il commence par un téton, puis l’autre, le contacte de sa bouche chaude est très sensuelle, chaque caresse, chaque son, est comme amplifié.
– Ouiii, encore s’il te plaît !
– Tu veux quoi, ça ?
Il lèche l’intérieur de mes cuisses et frôle mon minou épilé, il attend que son désir augmente, puis je sens plus rien où il est ?

J’entends juste des pas qui s’éloignent puis s’approchent, je sens sur mes pieds quelque chose de doux et froid.
– Nathan ?
– Lexie fais moi confiance !
Je réponds instinctivement oui Maître. Il prend les lanières de cuir et les fait glisser sur mes cuisses, et d’un mouvement sec, je sens une douleur sur mon ventre et aussi une chaleur qui traverse jusqu’à mon sexe, mes muscles sont tendus, j’entends le bruit d’un tissu que l’on froisse.
– Nathan ?

Je sens quelque chose de chaud sur ma chatte, je suis pas loin de l’orgasme.
– Nathan ?
– Pas encore Lexie, tu ne jouis pas avant que je te le dise.
Il me laisse de nouveau attendre sans me toucher, une attente douloureuse, il veut contrôler mon orgasme. Puis quelques secondes plus tard, il referme sa bouche plus fort sur ma chatte, sa langue lèche toutes les parties, frôle mon clitoris.
– S’il te plait Nathan je vais jouiiir …
– Non pas encore, attends que je te le dise !
Il glisse aussitôt un doigt en moi, je pousse mon bassin vers son doigt, contre sa bouche, j’ai envie qu’il continue, mais j’ai peur de ne pas pouvoir contrôler mon orgasme, je ferme les yeux, j’essaie de le contrôler. Il sort son doigt, masse délicatement mon clitoris, le pince, il fait une petite pression, puis plus rien.
– Lexie non, pas encore !

J’entends juste ce bruit de papier.
– Viens maintenant je vais te baiser !
– Oh oui s’il te plaît baise moi !
– Tu es incroyable, vraie et sincère, je te prive du toucher ça fait partie de la domination, maintenant je vais te pénétrer, je vais te baiser comme tu ne l’as jamais été, et bien plus encore.
– Oui mais ne tarde pas trop s’il te plait.
Je ne suis pas une parfaite soumise mais ça à l’air de lui plaire.

Pendant ce temps là Nathan regarde le corps de Lexie, ses seins qui se soulèvent rapidement, cette vision le rend fou, il voudrait voir ses yeux au moment ou il va la prendre, et puis merde, il n’en peut plus, il l’a pénètre lentement et lui donne deux ou trois coup de rein et il se retire.
– Nathan pourquoi tu arrêtes, s’il te plaît baise moi  ?
Comme récompense de l’avoir supplié il l’embrasse, et la pénètre brutalement, puis il pose ses mains sur ses bras accrochés aux barreaux, il entend le souffle haché de lexie qui augmente son plaisir et une dernière fois il se retire avec une douleur dans son membre.
– Non ne te retire pas encore une fois !
– Doucement Lexie, je vais te donner ce que tu veux !
Il passe son bras sous mon dos pour me soulever, il me pénètre et me prend doucement, puis il accélère, il sent que je suis prête.
– Ouvre les yeux Lexie, jouis pour moi Lexie !
J’ai tellement attendu, que cet orgasme me fait pousser un cri, toutes les cellules de mon corps ont réagi brutalement.

– Tu as lâché prise Lexie, on peut dire que tu es une bonne soumise.
– Je n’ai jamais été soumise avant, je n’ai aucune idée de ce que c’est une bonne soumise, mais j’ai aimé tout ce que tu m’as fait, merci Nathan.

C’était ma première séance, et j’ai vraiment aimé, je me tourne vers lui et il me montre une petite pièce où je peux me doucher, je ferme la porte derrière moi et je reprends mon souffle. Après avoir repris mes esprits et une douche, je sors de la pièce mes joues sont toujours aussi rouges, il me regarde et sourit, et me dit :

– A vendredi Lexie pour notre deuxième séance.

Je sors de ce club toute heureuse, j’ai hâte d’être à vendredi, pour découvrir ce qu’il me réserve, et prendre encore un plaisir fou.

 

A suivre, ma deuxième séance….

Cliquez sur ce lien pour contacter l’auteur de cette histoire par mail.

.......

A propos de l'auteur :

Je suis une femme mariée qui aime écrire des histoires érotiques …

Exhibition / Fantasmes / Hétéro / Masturbation / SM / Soumission / Voyeurisme

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrire le résultat de l\'opération dans la case * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.