342 histoires érotiques et pornographiques fantasmes récits coquins gratuits ont été publiés pour vous ! 👀

- Sabrina.k - 1350 Vues

Lexie découvre le club SM sa deuxième séance

La semaine passe très vite, je pense souvent à ma première séance, à la façon dont il me demande d’avoir confiance en lui, et à ce qu’il m’a fait, je me surprends à rêver, je repasse en boucle cette séance, et l’idée d’y retourner m’excite.

Le jour tant attendu arrive enfin, comme à mon habitude je me prépare, j’enfile une robe courte avec un décolleté pour être à l’heure au club. Je suis devant l’entrée, je suis sur de ce que je veux, je veux que Maître Nathan s’occupe de moi, oui c’est ce que je veux. J’avance doucement, puis j’entends derrière moi :

– Tu es venue Lexie !

Il enroule son bras autour de ma taille dans son geste possessif, il m’attire contre lui.

– Oui Nathan.

– As tu envie de jouer avec moi, ce soir Lexie ?

– Oui.

Il me retourne aussitôt, et me plaque contre lui. J’ai le souffle court, je regarde alors ses doigts se glisser vers mes tétons, qu’il pince fort, j’ai le réflexe de le pousser, mais il me maintient avec son bras .

– Je mène le jeu, on est d’accord ?

– Oui Nathan.

– Viens avec moi , ce soir tu m’appartiens !

On va au troisième étage dans la salle privée, à peine la porte fermée, Nathan m’embrasse, je m’agrippe instinctivement à ses épaules, ma langue répond à la sienne, à regret il s’écarte de mes lèvres, et il se met face à moi :

– Les règles Lexie, Rouge stop, Jaune attention, Vert Ok, tu les utilises si tu en as besoin !

– oui.

– Déshabille toi Lexie et pose tes vêtements sur la chaise près du bureau. ce que je fais, mais je gardes juste ma culotte en dentelle.

– Tout Lexie, tout !

Aussitôt je sens mes joues devenir rouge, c’était ridicule Nathan avait déjà tout vu.

– Tu feras exactement ce que je te dis ce soir, et tu ne dis rien, à moins que je te pose une question, tes orgasmes m’appartiennent, tu jouiras seulement quand je te le demande, c’est compris ?

– Oui Maître !

– Lève toi, viens par ici, ce soir on va voir comment tu réagis au banc à fessée, penche toi en avant et tiens toi aux poignets qui se trouvent en-dessous.

Il m’attache les poignets, les chevilles, avec des menottes fixés au banc, j’ai les jambes écartées et les fesses tendues, je suis totalement offerte.

– Encore une dernière chose.

Je le regarde, et je vois dans sa main des petites pinces, le banc où je me trouve est juste assez large pour mon buste, et assez étroit pour que mes seins dépassent de chaque côté, il joue un petit moment à pincer mes tétons, ils sont super sensibles. Puis la morsure du métal sur ma peau, cette douleur vive sur le bout de mes seins me fait faire un geste brusque, mais les menottes me retiennent, c’est douloureux et excitant à la fois, les deux pinces sont en place.

– Tu es magnifique Lexie !

J’ai le corps hypersensible je suis écartée et mouillée.

– Doucement !

Il me claqua sa main sur l’une de mes fesses puis sur l’autre.

– Ne bouge pas, je vais te fesser, maintenant, je veux que tu comptes chaque coup à haute voix !

– Compter, heu, oui Maître Nathan !

Sa main claque sur ma fesse droite.

– Un !

Il alterne une fesse après l’autre à un rythmes constant. Je relâche la pression sur les poignées, c’est le décompte qui me permet de rester concentrer en dépit de la douleur. La brûlure que je ressens à chaque passage de la main de Nathan me procure une sensation de chaleur inattendue jusqu’à mon sexe.

– À quel chiffre sommes nous ?

Je suis incapable de m’en souvenir, mon esprit est confus, le mélange de douleur et de plaisir est partout dans mon corps.

– Alors Lexie !

Je réponds au hasard 10, et je prie pour ne pas m’être trompé.

– Faux !

Avant même que j’ai le temps d’assimiler le ton sec, je sens un doigt dans ma chatte et sa bouche se fermer sur un de mes seins. Cette intrusion soudaine est délicieuse, mais courte, c’est juste pour me faire monter mon excitation, je tends mes fesses aussi loin que je peux, pour qu’il continue, mais rien, il ne dit pas un mot et ne me touche pas non plus .

– S’il te plait Nathan caresse moi.

– Tu m’en dois cinq de plus !

– Je sais pas si je peux.

– Si, tu peux !

Je sens la main de Nathan me caresser les fesses, et entre les cuisses, il me caresse doucement, mon corps entier réagit de plaisir, puis plus rien, tous mes muscles sont tendus par la frustration de désirs inassouvis.

– Es tu prête Lexie ?

– Laisse toi aller Lexie, tu penses trop, il faut que tu lâches prise, ressens les choses !

Penser mais je suis incapable de penser, chaque son de ces cinq fessés me procure des sensations qui me traverse le corps, j’arrive à oublier la douleur. Soudain la douleur sur mes seins s’apaise, il ôte les pinces de mes tétons, avant que je comprenne quoi que ce soit , il me donne un coup intense sur ma chatte, j’ai le feu et le désir mélangé.

– S’il te plait Nathan.

– Qui peut te donner ce que tu veux ?

– Toi, seulement toi !

– Jouis pour moi Lexie.

Il touche mon clitoris et un orgasme puissant me viens, je lâche prise, et je savoure tout ce plaisir que je reçois. Quelque minutes plus tard je reprends doucement mes esprits, j’ai le sourire aux lèvres, des fourmillements au bout de mes seins, je suis mouillée entre mes cuisses, je regarde Nathan qui lui m’observe.

Nathan m’a détaché sans même que je le remarque, je me redresse, et c’est le retour à la réalité, cet homme sait exactement ce dont j’ai besoin. Un sentiment de plaisir et de confusion se mélange dans ma tête, pourtant je sais ce que c’est qu’une séance. Nathan se dirige vers moi et me serre contre lui.

– Tout va bien Lexie, regarde moi, tu as été superbe, tu m’as accordé ta confiance, et à mes yeux c’est ce qui compte le plus.

Je le regarde et j’ai besoin de plus, je glisse ma main dans son pantalon et je commence par le branler, c’est la première fois que je le touche. J’explore son corps lentement, d’un petit mouvement son pantalon glisse au sol, et j’en profite pour le branler plus librement, à son oreille je lui dis.

– Nathan j’ai envie de toi !

À peine mes mots sortent de ma bouche, que j’entends le bruit de l’emballage d’un préservatif, il le met, il fait glisser son pouce sur mon clitoris et je me cambre à la rencontre de ces doigts.

– S’il te plait Nathan fait moi jouir.

– Non, pas tant que je te l’aurai pas dit !

Il me pénètre doucement, puis ces mouvements s’accélèrent, ma respiration est de plus en plus rapide.

-Tu es à moi Lexie, dis moi que tu comprends !

– S’il te plait Nathan.

– Non je veux ton accord !

– Quel accord ?

– Si nous allons jusqu’au bout tu seras ma soumise, tu n’obéiras qu’à moi !

– Oui.

– Regarde moi et dis le !

– Oui Nathan je suis ta soumise, s’il te plait Nathan j’ai besoin de jouir.

Il m’empoigne les cheveux me regarde dans les yeux et me dit.

– Jouis pour moi Lexie !

Il me pénètre une dernière fois, je crie, tellement la sensation est bonne, il met ses bras autour de moi, sa bouche sur mon cou, j’ai l’impression d’être protégée et aimée. Jamais je n’aurai pensé pouvoir ressentir ce genre d’émotion dans ce club SM, à vrai dire même plutôt le contraire.

Après avoir pris une douche je décide de rentrer chez moi, sans avoir pris une autre séance, Nathan me suit et me dit :

– La prochaine séance on testera La Croix de sainte-André.

Je me retourne sans un mot, je sors, ferme la porte et prends une grande inspiration.

 

A suivre…..

 

.......

A propos de l'auteur :

Je suis une femme mariée qui aime écrire des histoires érotiques ...

Exhibition / Hétéro / Masturbation / SM / Soumission

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrire le résultat de l\'opération dans la case * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.