348 histoires érotiques et pornographiques fantasmes récits coquins gratuits ont été publiés pour vous ! 👀

- See You - 2557 Vues

Lola retrouve son premier amour

Je suis Lola une jolie femme blonde aux yeux bleus, j’ai trente et un an, et je vis en couple depuis dix ans avec un homme de 34 ans. Je m’ennuie beaucoup avec lui, il est pas du tout porté sur le sexe, ou plutôt il ne l’est plus du tout, mais je l’aime, et je n’ai pas du tout l’intention de le quitter. Il m’est arrivée de le tromper avec quatre ou cinq hommes, pour rompre mon ennuie, mais je n’ai jamais trouvé un amant digne de ce nom. Le seul homme valable que j’ai connu pour le sexe c’était mon premier amour, et c’est celui qui m’a dépucelé, alors que j’avais seize ans et lui vingt ans, mais on c’est perdu de vue après une rupture brutale de ma part, je pense souvent beaucoup à lui.

Je suis inscrite sur un réseau social bien connu, et un jour j’ai été très surprise de découvrir en privé un message de mon premier amour. Ainsi dix ans après cette rupture brutale il voulait avoir de mes nouvelles, il ne m’avais donc pas oublié, je tremble à la découverte de ce message tellement mon émotion est forte. Je lui répond en lui expliquant que depuis le temps, je suis en couple, et que je travaille dans son ancienne boite, mais il le savait déjà, il s’était renseigné auprès de ses anciens collègues. Après plusieurs messages ou on c’est échangé des banalités, je lui ai écrit que j’étais décidé à lui faire des révélations sur notre rupture, mais que je voulais le lui dire en face, je lui devais au moins ça. Il a accepté, et on c’est donné rendez vous chez mes parents, la maison est vide car ils sont en vacances, et je suis chargé de la surveiller.

 

Je l’attends fébrilement, et lorsque je le vois arriver, l’émotion me submerge, il n’a pas changé, et lorsqu’il dépose un bisous sur ma joue, mon corps est parcouru de frissons, je suis comme électrisée. Je décide de le conduire dans mon ancienne chambre, ou tout est resté exactement, comme quand j’y habitait à l’époque. Nous nous asseyons sur le lit, je le regarde droit dans les yeux, et je lui explique qu’il faut que je lui avoue, que le motif du SMS de rupture que je lui avais envoyé était faux. Non je ne l’ai pas trompé en vacances avec un de mes amis, j’ai juste été manipulée par mon beau frère, qui se disait être mon ami, il m’a dit que tu avais l’intention de me quitter, que tu me trompais avec ta voisine, et que tu en avais rien à faire de moi, puis j’éclate en sanglot. Il me serre dans ses bras pour me réconforter, tout en me caressant les cheveux, et au moment où j’essaie d’essuyer mes larmes, il me vole un bisou, que je lui rend aussitôt. Tout en continuant de l’embrasser, je commence à caresser son corps, j’ai envie d’être à lui, j’ai envie qu’il me prenne la, sur ce lit où il m’a dépucelé, je deviens folle, je suis folle de lui, je caresse son sexe à travers son short, tien je lui fait toujours autant d’effet. Il commence à me dire, qu’on ne devrait peut être pas aller plus loin, qu’il devrait peut être partir pendant qu’il en est encore temps.

Je lui réponds, que je n’ai jamais cessé de l’aimer, tout en libérant son sexe qui commence à être à l’étroit, puis je caresse ses couilles tout en commençant à lécher sa queue sur toute la longueur, puis je titille le gland avec ma langue, avant de prendre complètement ce pieu en bouche et de le sucer avec gourmandise, je me suis beaucoup améliorée dans cette technique depuis qu’il m’a connu, et je vois qu’il apprécie. Il commence à  se détendre, et il glisse sa main sous mon haut pour caresser mes seins. Je lui propose de s’alléger de nos vêtements, et rapidement nous voilà  complètement nu tout les deux. Il me sert dans ses bras, j’aime sentir sa peau au contact de la mienne. Il me demande de m’allonger, et il commence par déposer de tendres bisous sur mes cuisses, puis d’autres en remontant doucement à l’intérieur de celles ci en se dirigeant vers mon minou tout lisse, il commence par l’embrasser, puis le lécher, il me dit :

– Tu mouilles toujours autant ma salope !

– Oui, je suis ta salope, celle que tu as fait de moi, donnes moi ta queue, j’ai encore envie de la sucer !

Et nous voilà parti pour un 69, sa langue fouille mon intimité avec délice, je gémis sous sa langue experte, il électrise tout mon corps, je sens ma jouissance monter très vite, mon souffle devient court, mon ventre fait des vagues et mon vagin se contracte de plus en plus, ce qui très vite m’amène à un premier orgasme. Il veut se retirer de ma bouche sentant sa jouissance arriver, mais je le bloque avec mes mains afin qu’il me remplisse la bouche de son délicieux nectar, que j’avale jusqu’à la dernière goutte à sa grande surprise.

–  Oui j’avale maintenant et j’adore ça !

–  Hummm, tu es devenue une vrai coquine !

– Si tu savais à quel point je le suis, il y a une chose que j’ai toujours refusé de faire, même si maintenant j’en ai très envie, je voudrais que ce soit toi qui puisse en profiter le premier, si tu es d’accord j’aimerai que tu essayes de me glisser ta bite dans le cul . Tu sais il m’arrive de me doigter le petit trou, et j’y prends beaucoup de plaisir !

Il me répond qu’il va y réfléchir plus tard, que pour l’instant il veut ma chatte. Je reste allongé et j’écarte les jambes, la chatte brûlante de désir, il me pénètre doucement, puis très vite sous mes encouragements, la baise se fait plus bestiale, ma jouissance monte très vite, m’envahit puis explose brutalement dans un orgasme qui me submerge, et qui entraîne aussi sa jouissance, je sens son sperme gicler en moi, je suis heureuse comme je ne l’ai pas été depuis très longtemps. On reste là à se regarder dans les yeux et s’embrasser un long moment avant de se quitter à regret. Qu’est que ça fait du bien de retrouver cette bite à  qui je dois tant, j’ai déjà envie de le retrouver, le rendez vous est pris deux jours plus tard, chez lui, à  la même heure.

 

Deux jours interminables ou je me pose trop de questions, mais qu’est ce qu’il m’est passé par la tête de lui donner rendez vous, et d’avoir coucher avec lui, mais quand même il y a bien longtemps que j’avais pas eu un orgasme comme ça. J’y crois pas, je l’aime encore comme une folle, malgré toutes ces années, et dire que quand je l’ai vu, c’est comme si ces dix dernières années n’avaient pas existé. Pourtant j’aime toujours mon copain, mon homme, je ne me vois pas le quitter alors que je l’aime.

 

Les deux jours ont passé à continuer à me poser des questions. On est en été, et je porte une petite jupe et un top sexy, je me gare devant chez lui, excitée comme une puce. Je toque à la porte, il m’ouvre et m’embrasse, j’ai à peine fait un pas, qu’il glisse ses mains sur mes fesses, je me dérobe à ses baisers pour m’agenouiller devant lui, et sortir sa queue que je sens déjà à l’étroit à travers son short, je lui lèche les couillles puis toute la longueur de sa bite, avant de le sucer en gorge profonde, je le sens près à jouir je décide de stopper cette sucette, je me relève.

Il me porte jusque sur la table ou il m’allonge pour venir lécher mon minou à travers mon string, puis il continue après l’avoir écarté un peu, comme j’aime sentir sa langue fouiller mon intimité, lécher mes lèvres et mon clitoris, il me fait un bien fou, je sens ma jouissance monter très vite, mon souffle devient court et haché, je gémis de plus en plus, dès qu’il sent mes gémissements s’intensifier, il s’arrête et me relève de la table. J’enlève mon string et je le pose sur la table :

– Ne soit pas si presser ma belle, tu vas l’avoir ma bite, t’inquiète pas !

Il nous sert un verre d’eau pour se rafraîchir, et on s’installe dans le canapé. Une fois fini son verre d’eau, il me demande de m’allonger, pour continuer de me lécher la chatte, je n’avais pas fait attention qu’il avait pris un glaçon dans sa bouche. Après la surprise du froid, je savoure ce moment ou sa langue experte me transporte dans un autre monde, celui de l’orgasme. Une fois remise de mes émotions, alors qu’il est allongé à côté, je me relève pour le chevaucher, je fais glisser très doucement sa bite à l’intérieur de mon vagin, j’aime cette sensation lorsqu’il me rempli. Puis je commence quelque vas et viens, doucement, avant d’accélérer, au rythme de ses caresses sur mes fesses et mes seins. Je lui attrape ses mains, et les bloque, tout en lui présentant un téton devant sa bouche, mes vas et vients se font très lent pour qu’il puisse lécher et sucer le téton offert. Puis je lui présente mon deuxième téton, il le lèche et le suce comme le premier, je lui lâche alors les mains, et il m’attrape les hanches pour me donner un rythme plus soutenu. Trouvant que je ne gémis pas assez à son goût, il m’entraîne dans sa chambre ou il me fait mettre à quatre pattes sur lit, avant de me pénétrer de nouveau en levrette, avec au passage une petite claque sur la fesse gauche, puis sur la droite. Il me caresse les fesses d’une main, l’autre me tenant fermement la hanche, sa main glisse dans ma raie, et un doigt vient se poser sur mon petit trou puis repart. Il humidifie son doigt avec un peu de sa salive, et il revient le poser sur mon oeillet, il appui légèrement dessus et commence à y glisser son doigt, mes gémissements s’intensifient alors qu’il commence à bouger son doigt :

– Tu aimes ça salope ?

– Oui, c’est trop bon continue !

Il décide de rentrer un deuxième doigt, voyant que j’y prend toujours autant de plaisir, il sort de ma chatte et place sa queue sur mon oeillet qui s’ouvre pour le laisser entrer. Il entre tout doucement, cherchant le moindre signe de ma part lui demandant d’arrêter, puis il s’immobilise pour me laisser le temps de m’habituer. De moi même je donne les premiers vas et vient, puis très vite je me déchaîne sur cette queue, tel une chienne en chaleur. Mon amant me demande de me calmer, mais mon plaisir est trop grand, mon orgasme est tellement puissant, que je me serai écroulé sur le lit si mon amant ne m’avait pas retenu. Mon orgasme entraîne la jouissance de mon merveilleux amant, il expulse ses trois jets de sperme dans mes intestins, il s’écroule à mes côté, reprend son souffle, puis il me dit :

– Je vais prendre une douche je laisse la porte ouverte si tu veux me rejoindre !

Je le laisse deux minutes, le temps de reprendre mes esprits, puis j’entre à mon tour dans la douche. Après s’être laver mutuellement, il bande toujours, du coup je décide de le sucer avec gourmandise, jusqu’à ce qu’il explose dans ma bouche. Malheureusement après la douche il est l’heure pour mon amant comme pour moi d’aller travailler. Je l’ai donc remercié pour ce merveilleux moment passé avec lui, et on s’est quitté après un dernier baiser. Nous avons passé le reste de la journée à échanger par SMS, sur nos fantasmes respectifs, pour moi j’ai le fantasme d’un trio, voir plus, fantasme pour lequel je ne suis pas encore prête, peut-être que dans l’avenir je le réaliserai avec lui, et lui fantasme sur les femmes enceintes. Ensuite nous avons échangé sur les lieux où l’on aimerait faire des bêtises ensemble, dans un cinéma, dans une cabine d’essayage, au bureau. Nous avons aussi parlé de ma frustration de ne pas pouvoir parler librement de sexe avec mon homme, et l’état dans lequel je me retrouve quand celui me repousse, car je le chauffe, et il n’est pas décidé à satisfaire mes envies.

 

Mais maintenant j’ai mon amant, mon premier amour qui me comble depuis cinq ans maintenant, alors je ne suis plus frustré avec mon homme, et lui est content, car je le chauffe beaucoup moins, tout le monde y trouve son compte, bien sur mon homme est au courant de rien.

Je vous souhaite de vivre ce que je vis, deux hommes pour moi, que j’aime, et qui m’aiment, dont un qui est un amant merveilleux.

 

Cette histoire vrai, m’a été raconté par une de mes fidèles lectrices, pour que je l’écrive pour elle, et que je la partage avec vous.

Pour en savoir plus sur moi, lisez à propos de l’auteur si dessous, et hésitez pas à me contacter.

A bientôt de vous lire, peut-être !

Voir toutes les histoires de See You

Vous avez aimé cette histoire cliquez sur ce lien pour contacter See You par mail.

Vous qui avez lu, Lola retrouve son premier amour, vous êtes :

View Results

Loading ... Loading ...

.......

A propos de l'auteur :

Je suis un homme marié la cinquantaine qui aime écrire des histoires érotiques.

Hétéro / Histoire vraie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrire le résultat de l\'opération dans la case * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.