342 histoires érotiques et pornographiques fantasmes récits coquins gratuits ont été publiés pour vous ! 👀

- See You - 2456 Vues

Lucie et sa copine Nicole

Ceci est une histoire vrai, je m’appelle Lucie, j’ai une amie à Bordeaux, elle s’appelle Nicole.

Il y a quelques années elle avait un mec, ils sont resté ensemble pendant 5 ans, puis il l’a laissé tomber, elle déprimait vachement après cette rupture. Alors pour se remonter le moral elle venait passer un week-end sur deux à la maison. Elle arrivait en principe le vendredi soir, et à la troisième ou quatrième fois, je sais plus, c’était un samedi matin, mon mari et moi on se lève pour préparer le petit déjeuné, on était tout nus, comme c’est souvent le cas quand nous sommes chez nous, nous sommes naturiste.

Elle arrive en culotte et soutien gorge, elle est naturiste aussi, mais on a jamais pratiqué ensemble. Quand elle nous a vu à poil, elle a dit :

– Je peux aussi ?

Mon mari lui a dit :

– Te gênes pas !

Lui était bien sûr content de la voir nue. Elle est très brune, une toison superbe, mon mari la matait et et je voyais sa bite légèrement grossir . Après il va à la toilette, et après Nicole et moi on y va ensemble, à un moment elle me dit :

– Tu sais, je suis très en manque, est ce que tu me laisserais sucer ton mari ?

Surprise de sa demande, je lui répond :

– Si vraiment ça doit te rendre service, je veux bien !

Alors on revient dans le séjour, mon mari avait mis un caleçon, il était sur la canapé, je lui fais part de la demande de Nicole, tu penses qu’il a pas dit non le salaud !

On s’assoient chacune d’un coté, je lui fait poser le caleçon, il bande déjà !

On s’est mise à le sucer toutes les deux !

Putain il se tenait une trique d’enfer !

Au bout de 6 ou 7 minutes, Nicole me dit :

– Tu me le prête?

Je savais plus ce que je devais faire, bon je dis :

– D’accord, mais a moi un peu d’abord !

Alors je m’empale sur sa bite, on baise un peu et je me sors pour laisser la place à Nicole. Elle a jouit très vite, elle avait vraiment besoin de ça, et il a éjaculé dans sa chatte. Après ils s’essuient un peu tous les deux, Nicole me prends dans ses bras, m’embrasse très fort et me fait un petit baisé sur les lèvres en me disant :

– Merci ma chérie, je te revaudrais ça un jour peut être !

Depuis elle m’appelle toujours  » Ma chérie « . L’après midi on a été en ville toutes les deux, elle m’a acheté un bon parfum de marque, on s’adore toutes les deux !

Voici la suite de ma relation avec Nicole, qui m’avait dit qu’elle me revaudrait le service que je lui avait rendu. Donc quelques temps après, Nicole a rencontré quelqu’un, Bernard, même pas un an après ils se sont mariés. On les voyait de temps en temps, ils passaient nous voir ou nous on allait les voir à Bordeaux . Une fois qu’on devait y aller, au dernier moment mon mari ne pouvait plus venir. J’ai donc appelé Nicole pour le lui dire, alors elle me dit :

– Vient quand même si tu veux, on ira te chercher à la gare !

J’ai pris le train. Ils m’attendaient, et nous sommes aller à leur appartement . Après le déjeuner, on prends le café au salon, et là Nicole me dit :

– Je te dois un grand service, j’ai pas oublié, alors aujourd’hui ça tombe bien que tu sois venu seule, on va te faire l’amour avec Bernard !

J’étais très troublée, j’ai dû rougir, jusqu’au oreilles, je pouvais plus dire un mot, ils s’en sont rendu compte, alors Bernard met un bras sur mes épaules et de l’autre main remonte un peu ma robe et glisse sa main sur mes cuisses, j’avais un portes jarretelles et une petite culotte. Dés cet instant j’ai su que j’allais y passer, car j’étais tétanisée, incapable de repousser cette main, il m’a fait écarter un peu plus les cuisses et il me caressait au dessus des bas au ras de la culotte.

Je secouais ma tête pour dire non, mais mon corps disait, Oui, oui, oui !

Bernard essayait de me rouler un patin, je tournais la tête, de la main qui me tenait les épaules il m’a tenu la tête et il m’a bécoté, et je lui ai rendu son baiser, je maîtrisais plus rien. Il me caressais la chatte à travers la culotte, j’étais trempée. Nicole se lève, s’agenouille devant lui, sort sa bite, il bandait, sa bite très courte, pas plus de 14 ou 15 cm, mais alors énorme !

Celle de mon mari fait 40 mm à peu prés de diamètre, mais là elle doit faire 46 ou 47 mm, le gland pas très gros mais c’est sa verge, impressionnante !

Nicole le suce un peu et m’attrape une main et me la fait prendre, je faisait pas le tour avec ma main !

Je le caresse, alors Nicole se lève et me dit :

– Viens ma chérie !

Et ils m’entraînent dans la chambre, ils se déshabillent, je bouge pas, alors ils me déshabillent doucement. Bernard s’allonge sur le lit, Nicole me fait allonger sur lui tête bêche, pour faire un 69, il colle sa bouche à ma chatte et me la bouffe, Nicole me fait sucer sa bite et on le suce a tour de rôle, quand c’est moi qui suce elle m’appuie sur la tête pour que j’enfonce bien. Après Bernard me fait venir sur lui et il me pénètre, je le laisse faire, je bouge pas, Nicole me caresse les seins, ils me font du bien. Bernard me fait allonger sur le dos, il met un coussin sous mes fesses, il vient sur moi et me pénètre à nouveau, je croise mes jambes autour de sa taille et là, j’accompagne ses mouvements, je commence à jouir, Nicole me dit :

– Profite ma chérie, jouit, jouit !

Bernard me demande s’il pourra éjaculer dedans, je dis :

– Oui, oui, ouiii !

Je jouit de plus en plus et je m’entends gémir et dire :

– Oui, Ooui, Ouiii, vas y !

Il m’embrasse, me caresse un sein, et Nicole se met à me caresser et me sucer l’autre, et là Bernard explose et m’inonde la chatte, je crois que j’ai même un peu crié. Nicole me roule un patin, je continuais à jouir, enfin je me calme mais Bernard restait dans moi, il débandait pas vite.

J’ai jamais autant jouit, je sais pas si c’était la position , sa grosse bite ou le fait que je n’avais jamais pris une autre bite que mon mari !

Je me suis mise à pleurer, Nicole me dit :

– Pourquoi tu pleures ?

– J’ai un peu honte d’avoir jouit comme ça devant vous et tu sais bien, j’avais jamais pris d’autres hommes.

Je vais faire un brin de toilette, quand je reviens, ils sont en train de baiser, Nicole me fait signe de venir m’asseoir à coté d’eux, et je les regarde baiser, Nicole m’attrape et me bécote encore. Après je commence à me rhabiller, Nicole me donne une culotte, la mienne est trop mouillée, mais avant que je l’enfile, Bernard me dit :  – Attends que je dise au revoir à ta chatoune !

Il me fait allonger et me lèche à nouveau un peu, je veux me relever, mais Nicole dit :

– Moi aussi !

Et elle me bécote la chatte. Je finis de m’habiller, Bernard me dit :

– Tu dis au revoir à mon petit Paul ?

Je fais un bisou sur son gland, mais il me dit :

– Mieux que ça !

Alors je prends un peu son gland dans la bouche. Ensuite on a été se promener un peu et ils m’ont déposer à la gare.

En arrivant mon mari m’attendais, on s’embrasse, je me mets à pleurer :

– Qu’est ce qui se passe, ça va pas ?

– Je te raconte à la maison !

Une fois arrivé chez nous, je lui racontes en détail ce qui s’est passé :

– C’est bien, depuis le temps que je voulais que tu goûte a d’autres bites, tu as bien fait !

Du coup il m’a amené au resto, en rentrant je lui ai fait une bonne fellation, il a jouit dans ma bouche et chose que je fais pas souvent, j’ai tout avalé !

– Tu peux encore si tu veux refaire une fois avec Bernard, mais promets d’accepter une partie carrée si on en à l’occasion !

Alors j’ai promis. Un mois après on a refait ça avec Bernard et Nicole mais c’était chez nous.

Donc un mois plus tard à peu prés, Nicole et Bernard viennent nous voir, mon mari dit merci à Bernard et lui dit :  – Tu veux bien reprendre Lucie ?

– Oui, mais pas devant toi !

Il voulait pas de partie carrée, mais ça je le savais. Mon mari qui voulait que je me fasse encore baiser, nous a laissé tous les trois pendant une bonne heure, et Nicole et Bernard m’ont refait l’amour, j’étais moins gênée que la première fois, j’avais juste mis une petite robe et rien dessous. On va dans la chambre, Bernard me pose la robe, on est nus tous les trois et encore Bernard me fait allonger sur le dos et il me bouffe la chatte, et Nicole aussi voulait me lécher, je voulais pas trop, mais j’avais tellement envie de prendre encore la grosse bite de Bernard que je me suis laisser faire, Nicole est un peu bi . Je lui ai fait une bonne pipe et il m’a pris en levrette, j’ai encore bien jouit, mais pas autant que la première fois, mais putain que c’était bon !

Quand mon mari est rentré, il dit :

– Alors ça c’est bien passé ?

Bernard lui a dit, Merci, moi j’ai embrassé mon mari et je lui ai dit merci aussi. Après je lui ai raconté bien sûr ce qu’on avait fait.

Voila 7 ou 8 mois après environ ,je me suis de nouveau trouvé d’aller à Bordeaux seule, je suis bien sûr passer les voir, je les adore. Mais je pensais pas à baiser, je croyais qu’on en serait resté là.

On boit un pot, et ils se mettent à me peloter tous les deux sur la canapé, Bernard m’embrassait et me caressait les seins, Nicole me pose la culotte et m’embrasse la chatte, alors bien sûr on va dans la chambre et Bernard me fait mettre en position de 69 mais avec Nicole , je voulais pas lécher, mais Nicole me dit :

– Fais moi plaisir ma chérie si tu veux Bernard !

Comment refuser ?

Après je me suis mis a quatre pattes, la figure sur la chatte de Nicole, et Bernard est venue derrière moi en levrette, mais il me prenait pas, il promenait sa bite tout le long de ma chatte et tout le long de ma raie et sur mon trou de cul, et me disait :

– Lèche ta chérie !

Ce jour là, j’ai eu l’impression qu’il s’amusaient de moi. Je me suis mise à pleurer en léchant sa moule, j’ai dit à Nicole :

– Pourquoi vous faites ça, dit lui de me prendre !

Il voulait me faire languir, d’un seul coup il m’a enfilée violemment, là, il ne m’a pas fait l’amour, il m’a baisée comme une salope!

C’est ce que j’ai ressenti, car il a éjaculé dans moi sans s’occuper de ma jouissance. A la salle de bain, Nicole me dit :

– Et ton mari dans tout ça ?

– Oui mais tu sais qu’il est d’accord !

J’ai senti qu’on pouvait plus le faire sans mettre le couple en danger.

Un mois après, Nicole est passée à la maison, moi j’étais en ville, elle savait que j’allais en ville tous les samedis, mon mari était donc seul à la maison, ils ont baisé, Nicole a dit à mon mari de ne rien dire à Bernard, et on a jamais rien refait de choses sexuelles avec eux, on les voit de temps en temps, on les aiment bien, beau souvenir !!!

C’est vrai qu’il fallait arrêter !!

J’ai écris cette histoire avec une femme qui me l’a racontée, si vous aussi vous voulez me raconter et écrire des choses très coquine contactez moi par mail.

Voir toutes les histoires de See You

Vous avez aimé cette histoire cliquez sur ce lien pour contacter See You par mail.

Vous qui avez lu Lucie et sa copine Nicole vous êtes:

View Results

Loading ... Loading ...

.......

A propos de l'auteur :

Je suis un homme marié la cinquantaine qui aime écrire des histoires érotiques.

Bi sexuels / Hétéro / Histoire vraie / Lesbiennes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrire le résultat de l\'opération dans la case * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.