313 histoires érotiques et pornographiques fantasmes récits coquins gratuits ont été publiés pour vous !

- Anonyme - 2452 Vues

Ma femme et mon pote

Un soir en revenant de chez mes parents,mon épouse Lise prenait sa douche et est venue me rejoindre dans le salon.Je la trouvais un peu bizarre mais pas plus.

Après avoir regagné notre chambre, je me suis mis à la caresser mais le début n’était pas facile et j’ai insisté un peu et elle s’est décoincée.
Lorsque je me suis mis à lui donner des bisous partout sur le corps, je me suis heurté à son entre-jambes qu’elle n’écartais pas facilement. Lorsque j’ai pu commencer à lui lécher la chatte, j’ai constaté qu’elle était toute mouillée, ce qui accentua mon érection, mais elle avait aussi un goût de sperme.
Elle supportait pas trop bien mes coups de langue en me disant que j’y allais trop fort. Lorsque je suis remonté vers elle, je l’ai embrassée avec beaucoup de fougue et elle s’est accrochée.
Je lui dis que sa chatte est toute mouillé et qu’elle goûte le sperme. Après avoir insisté un peu, elle m’avoua qu’elle s’était faite baiser.
Ma queue en pris un coup et je l’enfonçai dans sa chatte béante et dégoulinante. J’ai commencé à la pistonner à grand coup et après quelques vas et viens j’ai failli lui inonder la chatte tellement j’étais excité (c’était un fantasme pour moi).
J’ai insisté encore pour qu’elle me raconte ce qui c’était passé. Difficile au début, mais quand elle a remarqué que cela me plaisait et que j’acceptais ce qui s’était passé voici ce qu’elle a raconté avec un peu de littérature en plus.

Je voulais prendre une douche et j’étais déjà nue dans la salle de bain lorsqu’on sonne à la porte.
J’ai enfilé mon peignoir et c’est Luc (mon copain). Il est venu pour que je lui raccourcisse un pantalon et lorsque le moment fut venu de l’enlever, la braguette était bloquée et il essaya tant bien que mal de la décoincer.
Alors je lui dis qu’il doit faire attention de ne pas tout casser. Si tu sais faire mieux,me dit-il, tu peux essayer toi même.
J’ai eu un moment d’hésitation, je me suis mise à genoux devant lui et j’ai essayé aussi mais sans succès.
Tout à coup, je remarque que mon peignoir s’était ouvert et que Luc avait sûrement pu se rincer les yeux sur mes seins.
Je réajuste ma tenue et recommence un nouvel essai, mais il y avait une bosse dans son pantalon et d’après les manœuvres des mains que je faisais je sentais sa queue au travers du pantalon. Cela me gêne et m’excite à la fois. Pour enfin être débarrassé du pantalon,il me dit :

– Tire sur les jambes du pantalon et moi je pousserai, et si ça casse et bien tant pis.

Et dans un fou rire on s’exécute. Tout à coup, ses poils firent leurs apparition et lui dit qu’il allait perdre son slip…
Le fou rire devint encore plus fort et arriva ce qui devait arriver, je me retrouvai avec sa queue en semi érection devant ma bouche.
Je ne sais pas ce qui m’a pris et j’ai pris sa bite en bouche et commencé à la lécher. Au fur et à mesure que je la suçais, elle s’allongeait de plus en plus et je me retrouvai avec une queue de 23 cm en bouche (c’est ce qu’il m’a dit par la suite).
Je sentais le feu monter en moi, et je me mis un doigt dans la chatte qui mouillait déjà. Il gémissais sous mes coups de langue et de l’autre main je me suis mise à caresser ses balles et un peu plus vers son petit trou.
Je constatai que plus j’allais vers son anus plus il écartait les jambes. J’avais à peine entré la première phalange de mon index dans son cul que dans un grand râle il me déchargeait son sperme dans ma bouche. Je pris soin de tout avaler et de continuer un vas et vient sur sa queue qui devint très sensible.

Il me prit la tête pour que je m’arrête, me fit relever et de ses mains fit tomber mon peignoir.
Je me retrouvai toute nue dans ses bras et il commença à m’embrasser. Il m’a fait asseoir sur la table et a pris mes tétons en bouche, il les a longuement sucés et léchés.
Il m’a fait coucher sur la table, pris mes jambes et les a posées sur ses épaules, et à grand coups de langue il m’a léché la chatte et titillé le clito.
Je me tordais dans tous les sens et me caressais la pointe des seins qui était très dure. Il se relève et d’un seule coup il m’enfonce sa queue à fond, sa longueur me fit un peu mal mais très vite ses coups de buttoir me firent oublier sa longueur.
J’ai jouis très vite mais il ne s’est pas arrêté pour autant.
Plusieurs fois, il sortait totalement sa queue de ma chatte, il l’a frottait sur mon clito et remettait sa pine dans le garage. J’ai senti une raideur intense dans ma chatte et dans des grand AHHH et OHHHH il a lâché son premier jet de sperme dans ma chatte, l’a ensuite pris en main et a lâché le reste dans mes poils et sur mon ventre.

Après avoir repris nos esprits, il m’a dit que c’était la première fois qu’il baisait une autre que sa femme, mais qu’il voudrait bien voir un autre homme baisé Marie.
C’est sorti sans trop réfléchir et j’ai dit à Marc que toi aussi tu aimerais ça.

Pendant toute l’histoire je suis resté avec ma queue dans la chatte de ma femme et j’ai jouis deux fois.

.......

A propos de l'auteur :

Hétéro

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrire le résultat de l\'opération dans la case * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.