307 histoires érotiques et porno fantasmes récits coquins gratuits ont été publiés pour vous !

- Patrick - 1599 Vues

Un voilier un beau mâle et 3 filles en manque de sexe

Un voilier, un beau mâle et 3 filles en manque de sexe.

Marc nous a invités sur son voilier pour le weekend.

Il nous laisse descendre dans la cabine pour nous changer pendant qu’il barre son bateau pour sortir du port.
Au départ nous devions être trois de plus mais sa sœur, son mari et Jean sont tombé en panne à plus de 200 bornes et nous ont prévenus qu’ils laissaient tomber la ballade en mer.

Ce qui fait que nous nous retrouvons à trois filles pour un seul mec.
Brigitte, Noémie et moi, Annie.
Pierre est mon beau-frère par alliance et je voulais profiter de cette croisière pour me le faire, mais là il risque d’y avoir de la concurrence.
Il a la renommée d’être un très bon coup (assez spécial mais je ne sais pas ce que ça cache) et n’a que l’embarras du choix.
Toutes les filles courent après lui, Noémie et Brigitte comprises.

Nous nous dessapons pour passer nos maillots.
Bien entendu la conversation vire très vite sur Pierre, Brigitte prend la parole et nous déclare au bout de quelques minutes.
-Écoutez les filles, comme on a toutes la même idée en tête, je vous propose deux choses, premièrement on vire le haut pour le mettre plus rapidement en condition et deuxièmement on l’attaque toutes ensembles, on verra bien laquelle il va préférer !

Ce n’est pas le plan que je me faisais au départ mais au moins il n’y a pas d’ambigüité, que la meilleure gagne !
Nous remontons sur le pont en string, Pierre a tombé le short et son slip moule un beau paquet au niveau de sa réputation.
Il n’a pas l’air d’être surprit de nous voir les seins à l’air.
Brigitte a des seins lourds qui bougent à chacun de ses pas avec de grosses aréoles brunes.
Noémie, c’est tout le contraire, des seins menus aux bouts roses.
Moi je suis entre les deux, une poitrine orgueilleuse et ferme avec des tétons de plus d’un centimètre.

-Alors les filles, on se dévergonde ?
Je lui réponds.
-Écoute Pierre, nous n’allons pas te mentir, nous avons beaucoup parlé entre nous et pour être franches avec toi, nous espérons que tu baiseras avec l’une ou l’autre d’entre-nous pendant ces deux jours, ce sera notre secret. On ne dira rien à ta sœur.
Brigitte rajoute.
– Si ça te dis on peut même faire ça à plusieurs, plus on est de fous, plus on jouit !
Nous éclatons de rire.
Et elle écarte les jambes enfonçant son string dans son intimité.

-Eh ! Attendez les filles, ce n’était pas prévu au programme !
Mais nous voyons toutes que le spectacle qu’il a devant les yeux commence à lui faire de l’effet, la bosse de son slip a doublé de volume et sa bite menace d’en sortir.
– Vous êtes superbes toutes les trois et vous me faîtes bander, mais je ne suis pas votre esclave sexuel prêt à accéder à toutes vos envies!
Noémie : -Tu ne nous trouve pas à ton goût ?

Brigitte écarte encore plus son string et montre sa chatte ouverte, suintante de cyprine.
Brigitte : -Tu n’as pas envie de me bouffer ma chatte ? Regarde, je mouille déjà.
J’insiste lourdement :
– Nous sommes adultes et vaccinés ? Alors, baises nous et montres nous de quoi tu es capable avant que ta queue n’explose ton slip !

La libido de Pierre s’affole à nos commentaires grivois et sa verge qui s’était un peu calmé repart de plus belle dans l’ascension de son slip et nous voyons poindre son gland violacé qui repousse l’élastique pour se frayer un passage.

Brigitte vient se coller derrière lui et glisse une main sur son phallus en pleine émancipation pendant que Noémie retire le minuscule bout de tissu qui la couvrait encore montrant sa chatte complètement épilée.
Elle s’accroupit du coté face, passant de grands coups de langue tout le long de la hampe à travers le tissu finissant sur son gland complètement décalotté à l’air libre par Brigitte.

-Eh les filles, attendez un peu que l’on s’éloigne des cotes, je ne veux pas retrouver des photos compromettantes sur la toile, moi !!!
Mais elles ne l’écoutent pas et Brigitte a glissé sa main à l’intérieur du slip le branlant doucement. Sa bite continue à se déployer, il est très bien monté, la taille idéale que recherche les filles, entre 18 et 20 centimètres et bien épaisse.

Brigitte vient aussi de retirer son string, elle se caresse la chatte entourée d’un petit buisson blond qui ne cache rien.

Je ne veux pas faire que la voyeuse, vire moi aussi mon string et m’approche de Pierre pour lui baisser son slip qui ne cache plus grand-chose.
Ma main prend la relève de celle de Brigitte et glisse un tiers de sa queue dans la bouche de Noémie pendant que je masturbe le plus gros morceau. Il est au bord de la syncope avec une fille qui le branle, une qui le tête et la troisième frottant sa grosse poitrine sur son dos.

Pierre est un cas, il faut une demi-heure avant de jeter l’ancre dans la petite ile ou nous devons passer ses deux jours mais malgré nos fellations endiablées renforcées de toute notre science, il n’a toujours pas jouit.
Nous abandonnons le combat le temps qu’il amarre le bateau.
-Bien, maintenant les filles je suis tout à vous et vais me venger de la torture que vous m’infligez depuis le départ !

Il s’approche de Noémie et mettant ses mains au milieu de son corps la retourne comme une plume, ses bras la soutiennent à la pliure du corps et des jambes et il lui dévore la chatte enfilant en entier sa langue entre ses grandes lèvres.
Noémie en équilibre instable pose une main sur sa cuisse et dirige de l’autre son bélier entre ses lèvres, l’avalant jusqu’aux couilles.
Ce 69 à la verticale est fantastique, quel spectacle splendide, il donne de légers coups de reins comme s’il s’enfonçait dans sa chatte. Dans cette position, il doit lui rentrer sa pine au plus profond du gosier.
Il la repose au bout de quelques minutes et fait subir le même sort à Brigitte, sa lourde poitrine encadre le mandrin dressé, elle sert ses globes autour de l’engin et il entreprend une « branlette espagnole renversée » d’anthologie, je n’ai jamais vu ça !!!

Maintenant c’est à mon tour, je suis un fétu de paille entre ses bras puissants, mes jambes reposent sur ses épaules, il me dévore littéralement la chatte, je ne tarde pas à lui noyer le visage de cyprine, il boit à la source comme un assoiffé!
Pendant ce temps j’essaie de lui faire une fellation mais mes orgasmes à répétition me déstabilisent.
Il vient enfin de me reposer toute tremblante et je réalise qu’il n’a toujours pas craché sa semence. Il a l’endurance d’un acteur porno !!!

Noémie attrape de ses petites mains la hampe infatigable, la caresse, puis l’enfourne comme une mort de faim. Elle le suce, l’aspire, la tête comme un bébé, s’étouffe en lui faisant une gorge profonde. Mais rien n’y fait.
Elle lui demande s’il apprécie son travail.
– Oui, c’est divin mais j’en ai assez des amuse-gueule, il est temps de passer au plat de résistance, mettez vous les trois cotes à cotes que je vous prenne en levrette, exécution !!!

Il glisse sa queue dans ma chatte sans aucun effort tellement je suis trempée et se met à me limer lentement puis de plus en plus violemment.
Il me pilonne pendant cinq minutes avant de passer à Noémie qui subit le même traitement. Brigitte ne tarde pas à subir elle aussi les assauts de Pierre.
Il revient enfin vers moi et recommence à nouveau à me pilonner.

La troisième fois qu’il revient à moi, il s’enfonce sans prévenir dans mon anus et me chevauche comme un étalon saillie sa jument
D’un coup sec il rentre son dard jusqu’aux couilles, je pousse un petit cri mais sa pine est tellement poisseuse de nos mouilles qu’elle a glissé comme une lettre à la poste.
Il fait de même avec Noémie et Brigitte les sodomisant sans aucune préparation.
Comme moi, elles sont tellement demandeuses que j’entends à peine leur plainte quand le pieu dur comme de l’acier se fraie un chemin dans leurs petits trous.
Et c’est reparti pour une nouvelle tournante !!!

Pierre vient de se retirer complètement en nage du cul de Brigitte et nous prévient.
-Maintenant les filles, je vais vous faire déguster le dessert. Mettez vous face à moi et sucez-moi !

Nos langues s’activent sur sa queue. Une bouche gobe ses bourses pendant que l’autre lèche la hampe et que la troisième enfourne le gland entre ses lèvres.
Une sarabande effrénée s’active sur son nœud quand soudain il annonce qu’il va (enfin) décharger.

Il prend sa verge dans la main et se masturbe comme un fou, nous sommes toutes les trois agenouillées devant lui la bouche ouverte attendant l’offrande ultime.
Tout à coup sa main arrête sa folle course et dirige sa lance vers Brigitte.
Un formidable jet de foutre s’élance à l’assaut de sa bouche mais il est si copieux qu’il continue sur sa joue pour finir dans son œil droit, les jets se succèdent à un vitesse folle et Pierre déplace sa queue pour que chacune d’entre nous reçoivent son du.

La sève qui s’était accumulé depuis deux heures sort sans discontinuité maintenant.
A chaque crache nous sommes recouvertes de plus en plus par sa semence visqueuse qui coule sur nos visages, nos coups, nos poitrines.
Il se tarit enfin, ayant expulsé en une seule fois de ses bourses l’équivalent de six mâles en pleine forme.
Nous nous regardons ébahies par une telle performance, comprenant d’où vient sa réputation.
J’avais déjà vu dans des films pornos de telles éjaculations mais la plupart étaient d’habiles montages.

Il s’effondre et nous interroge.
– Alors les filles, j’espère que ça vous a plu ? Mais si vous voulez que je tienne tout le weekend, il va me falloir reprendre des forces pour recharger mes accus et mes burnes.

J’ai beau avoir des aptitudes supérieures à vos amants habituels, le surhomme a besoin d’un peu de repos avant de recommencer à baiser et il y a encore pas mal de choses que je veux vous faire partager pendant ces deux jours!

Vivement la suite…………….

Voir toutes les histoires de Patrick

Voir les photos de la bite de Patrick

.......

A propos de l'auteur :

Mon mail pour me contacter : t229602@orange.fr Toujours à la recherche de nouvelles idées, vous pouvez me proposer un sujet. Si vous cherchez une âme sœur pour épancher votre cœur, je veux bien me dévouer pour vous écouter.

En famille / Hétéro

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrire le résultat de l\'opération dans la case * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.