332 histoires érotiques et pornographiques fantasmes récits coquins gratuits ont été publiés pour vous ! 👀

- Anonyme - 2079 Vues

Voyage de noce

Je me présente, je m’appelle Isabelle, j’ai aujourd’hui 30 ans, je suis mariée depuis 6 ans avec Eric et cette histoire que je vais vous raconter s’est passée il y a 5 ans. J’étais donc à l’époque jeune mariée, et nous sommes partis en voyage. On peut appeler ça un voyage de noce. Nous étions partis avec un couple d’amis très proches.

Afin de bien se mettre dans le contexte, je vais vous donner quelques précisions sur mon physique. Assez grande 1m73, 63kg brune. Je n’avais connu qu’un seul homme mon mari que j’aime à la folie. Et sur le plan sexuel, j’étais plutôt coincée, je n’avais jamais effectué une vraie fellation, jamais seulement imaginé la sodomie et pourtant mon mari y avait souvent fait allusion !

Nous voilà donc partis en voyage organisé en Thaïlande, je passe sur les détails touristiques. Après trois jours de visite du pays on se retrouve à Ban Kock avec une après-midi libre. Les hommes (mon mari et son copain) fantasment depuis le début du voyage sur les massages thaïlandais. Ils nous ont donc proposé de tester les massages. Après pas mal de discussions nous voilà dans une officine proposant ce genre de service, on choisit l’option soft, on était 4, donc nous choisissons au travers d’une glace sans teint 4 hôtesses masseuses. Après être passés dans les vestiaires, on se retrouve tous les 4 dans la même pièce en petite tenue, le bas d’un maillot et un peignoir. Nous ne sommes pas seuls : il y a déjà 3 ou 4 hommes allongés sur des tables en train de se faire masser, je sens leurs regards se poser sur moi et je commence (je continue plutôt) à regretter de m’être laissée entraîner dans cette galère. La séance de massage se passe plutôt bien. Je dois même avouer avoir énormément apprécié. J’étais entre les mains d’une jeune femme très douce, elle m’a détendue. C’était vraiment très très agréable et à refaire. Et je comprends qu’après une telle séance les hommes aient envie d’un peu plus.

Enfin voilà la séance se termine et on nous propose un peu plus de nous détendre dans ce qu’ils appellent la salle de relaxation, en fait un grand hammam avec plein de recoins.
– Ok
– Vous voulez garder les filles avec vous ?
– Oui (les hommes)
– Non (les femmes)
Finalement on en garde juste deux (normal). Et on s’installe chacun dans notre coin toujours dans la même tenue.
On est dans un recoin assez isolé du regard des autres, il fait assez sombre en fait et on ne distingue pas grand chose de l’activité qu’il y a dans cette salle de relaxation, je pense qu’il y a peu près 30 personnes. Quelques couples, une ou deux femmes seules et une majorité d’hommes. Mon mari est de plus en plus câlins, on s’embrasse notre hôtesse le caresse, le torse, les cuisses c’est toujours très soft. Puis mon mari était en train de m’embrasser tout en me caressant discrètement les seins et je vois l’hôtesse descendre tout doucement vers le sexe de mon mari, elle dépose des petits baisers sur son torse, son ventre, elle ouvre le peignoir une main entre dans le maillot et commence des caresses qui n’ont plus rien de soft. Elle sort son sexe du maillot et commence une fellation. Lui continue à m’embrasser comme si de rien n’était ; je ne sais pas trop comment réagir mais au fond de moi je sais qu’on est ici pour ça. J’inhibe un peu mon éducation pudique et je me décide à participer je descends une main vers le sexe de mon homme je le caresse pendant que l’hôtesse continue la fellation la sensation est bizarre, mais pas désagréable.
– Tu aimes mon chéri ?
– Oui beaucoup et toi ?
– Ca va.
– Tu me suces ?

Je ne dis plus rien et j’essaie de faire comme j’ai vu faire notre hôtesse je descends tout doucement vers son sexe me voyant arriver elle me laisse la place et je prends le sexe d’Eric dans la bouche. Depuis que je le connais j’ai du faire ça 3 ou 4 fois sans jamais le laisser jouir dans ma bouche. Mon mari caresse maintenant la jeune femme l’embrasse. Elle est nue moi, j’ai toujours mon peignoir. Elle revient, je lui laisse le sexe de mon mari.
On pratique cette fellation alternée depuis bientôt 10 minutes, Eric a les yeux clos et savoure cette nouvelle sensation. Je suis légèrement couchée sur le côté en chien de fusil, les jambes repliées, la tête posée sur le ventre d’Eric et je sens une main se poser sur ma cuisse, je sursaute mais je continue ma fellation j’imagine la main de mon mari mais il n’en est rien. L’hôtesse ? Non plus, je suis tétanisée ma tête m’ordonne de le rejeter, de me retourner et de lui donner une gifle mais mon corps de réagit pas, je suis tétanisée. Cette main remonte sous mon peignoir et arrive lentement mais sûrement au niveau de mes fesses, l’hôtesse me tend le sexe d’Eric, je le prends dans la bouche et pour ce faire, je me penche un peu plus en avant et cette main est maintenant clairement sur mes fesses elle tente de s’introduire entre mes cuisses, j’ai peur, que faire ? Mon sexe est tout proche mais encore inaccessible. Elle reprend la fellation a ma place. Elle a vu l’inconnu. Et mon mari ? A-t-il vu ou est-il consentant (en fait je le saurai plus tard, il n’a toujours rien vu.). Les mains de cet inconnu exercent sur moi des pressions afin de me faire bouger, je me laisse faire. Je suis maintenant à genoux penchée en avant en train de sucer mon homme !

Les mains de l’inconnu ont trouvé mon sexe et se baladent maintenant sur mes seins. Mon peignoir est remonté et mes fesses sont exposées à son regard. Je sens son sexe sur le mien, il me pénètre, j’ai cessé la fellation, il continue, j’adore cette nouvelle sensation. Je reprends le sexe de mon mari et je le suce vraiment maintenant et non plus du bout des lèvres. Il n’a toujours rien remarqué. Les mains de l’inconnu remontent sur mes seins et m’oblige à me relever je suis à genoux dressée, mon peignoir ouvert, son sexe est sorti, il me caresse les seins, excite mon clitoris avec l’autre main, j’ai les yeux fermés, il m’embrasse, j’ai déjà eu deux orgasmes, cette situation m’excite au plus au point.
Je recommence la fellation, il me pénètre, il me relève, il me caresse m’embrasse, je vois mon mari les yeux grands ouverts, il a l’air ahuri de ce qu’il voit : sa femme si pudique, réservée, qui s’offre à un inconnu, je recommence la fellation tout en le regardant, le sexe de l’inconnu se promène sur mes fesses sans que j’ai le temps de réagir il s’introduit dans mes fesses, la douleur est insupportable, c’est la 1ère fois, puis très vite le plaisir prend le dessus, il me relève, mais là, son sexe reste en moi. Mon mari qui regarde toujours a compris ce que je venais de faire, il voit mon sexe libre et l’homme s’active dans mes fesses. Il jouit dans la bouche de l’hôtesse, ses doigts viennent fouiller mon sexe comme pour avoir confirmation de ce qu’il imagine. Moi qui n’ai jamais voulu qu’il me sodomise, je fais ça avec un inconnu.

Je jouis encore, on se couche sur le côté, l’inconnu dans mes fesses. Je suis presque couchée sur lui, les cuisses écartées, mon mari approche et me pénètre. Deux hommes en moi. Comment est-ce possible, très rapidement je jouis, en même temps que mon mari. Je change de position je me couche sur mon homme, ma tête dans le creux de son épaule j’ai eu 4 ou 5 orgasmes, lui a joui deux fois, on est épuisés mais l’inconnu s’excite toujours en moi.
– Je t’aime à la folie mon amour
– Moi aussi je t’aime ma chérie
Silence…
– Il n’a toujours pas joui ?
– Non, je te laisse, je m’en occupe ?
Pas de réponse, j’insiste
– Ok ?
– Ok, comme tu veux
– Je ne peux pas le laisser comme ça !
Je me retourne vers l’inconnu
– Tu vas y arriver ?
– Oui !
– Comment ?
– Dans ta bouche
– Non
– Ok, alors viens sur moi

Je m’installe sur lui , il m’empale, je l’embrasse, il veut que je me redresse, j’ai le peignoir ouvert et je ne me sens pas du tout à l’aise, j’essaie de me pencher sur lui mais il insiste et me demande de me redresser, j’ai l’impression que tout le monde m’observe et je n’arrive à lui donner le plaisir qu’il attend pour enfin jouir en moi. Alors, j’essaie d’oublier l’environnement, je ferme les yeux, je me cambre, je passe les mains derrière moi et j’attrape ses boules que je caresse délicatement. Doucement le rythme vient, je commence à prendre à nouveau du plaisir. Il me semble que lui aussi va venir. On me caresse les seins. J’ouvre les yeux, je change un peu de position, un autre mec est là il se masturbe en me caressant, je jouis à nouveau, lui aussi son sperme me gicle à la figure, sur mes seins, je le repousse. Mon inconnu n’a toujours pas joui, que faire. Alors, je me penche sur lui, je l’embrasse, le cou, le torse, je glisse entre ses cuisses, le ventre, je vois son sexe dressé prêt à éclater, cela fait bientôt 2 heures qu’il me donne du plaisir et qu’il résiste, j’en suis convaincue, il résiste pour ne pas jouir rapidement et prolonger nos ébats. Je prends son sexe dans la bouche et je m’applique à lui prodiguer une fellation comme jamais je ne l’ai fait, son sexe gonfle encore, il va jouir, je le sens venir. Encore un mec qui me caresse les fesses, je suis à 4 pattes penchée sur ce sexe inconnu dressé. Que faire si une fois de plus j’arrête pour repousser d’autres assauts je risque de ne pas réussir encore cette fois alors, je laisse faire, on me pénètre, ça vient il commence à gémir, il jouit, je tente de sortir ce sexe de ma bouche une giclée énorme m’inonde le visage, il m’attrape la tête et me force à le reprendre, une, deux, trois giclée au font de ma gorge, je m’étouffe, l’autre derrière tente de m’enculer j’ai mal. Il y arrive, j’avale une bonne partie de ce sperme et je continue à le sucer. Encore un orgasme, c’est génial. Il a l’air d’apprécier ce traitement. Il libère son emprise sur ma tête je me relève et repousse le mec qui me sodomise depuis un moment, je ne sais même pas s’il a joui et je m’en fous.

Je me lève et j’ajuste mon peignoir, c’est horrible il y a des mecs un peu partout, leurs regards sur moi, la plupart se masturbent. Je cherche du regard mon mari. Il a rejoint le couple d’amis avec qui nous voyageons ils m’avouerons plus tard qu’ils ont joui tous les trois en se caressant mutuellement et en me regardant. On rentre tous les quatre au vestiaire. C’est terminé !

Cette histoire est la plus excitante qui me soit arrivée. Cela fait 5 ans et j’y pense encore très souvent. De l’avoir écrite pour vous aujourd’hui m’a rappelé tous les détails et je n’en reviens toujours pas d’avoir vécu ça ! 5 ans après je suis toujours aussi excitée en y repensant.

Un dernier petit message à tous ceux qui me lirons. Soyez jaloux des sentiments de vos conjoints, copains, copines mais surtout ne le soyez pas trop de leur infidélité sexuelle. A la suite de cette histoire mon mari a été jaloux de n’avoir pas été le 1er à me sodomiser ou à jouir dans ma bouche. Les circonstances ont voulu qu’il en soit ainsi, sans cette histoire peut être qu’il n’aurait jamais pu le faire. Mais quoiqu’il en soit je l’aime au moins autant qu’avant cette aventure.

.......

A propos de l'auteur :

Hétéro

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrire le résultat de l\'opération dans la case * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.